Douleurs, saignements, couches (pour vous-mêmes)... Saviez-vous ce qui vous attendait après l'accouchement ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Les semaines qui suivent l’accouchement peuvent être une période difficile à vivre physiquement pour les jeunes mamans

A.B.

— 

La période suivant l'accouchement, le post-partum, peut être une période délicate pour les jeunes mamans, entre douleurs physique, fatigue et coups de blues.
La période suivant l'accouchement, le post-partum, peut être une période délicate pour les jeunes mamans, entre douleurs physique, fatigue et coups de blues. — MELKI MARC/SIPA

Donner naissance à un enfant, jongler avec la fatigue, la chute d’hormones et de cheveux, les nerfs à fleur de peau et les douleurs et désagréments liés à l'accouchement. Bienvenue dans le monde du post-partum, où l’on change ses propres couches en plus de celles de son bébé. Si les joies de la maternité et la découverte de son bébé sont incroyables, les suites de couches, elles, sont la partie moins glam et passée sous silence de la naissance. Coup de blues, seins et vagin douloureux, contractions utérines, saignements qui peuvent durer des semaines après l’accouchement, constipation, épisiotomie, cicatrice de césarienne, fuites urinaires et autres crevasses au mamelon, ça, on n’en parle pas vraiment. Pas même avec sa mère, ses sœurs ou ses amies proches. Et c’est peut-être là que réside l’un des tabous médicaux les plus tenaces : dans la période post-partum.

Il y a quelques jours, une publicité montrant une femme portant une couche après son accouchement a été jugée trop crue, et a donc été privée de diffusion télévisée lors de la coupure pub des Oscars aux Etats-Unis. Silence, gêne, honte : le post-partum n’est pas un sujet que l’on aborde facilement. C’est pour lutter contre ce tabou que  le mannequin Ashley Graham, jeune maman d’un bébé né au mois de janvier, a posté sur Instagram une photo d’elle portant une couche adaptée à cette période post-accouchement et ainsi légendée : « Lève la main si tu ne savais pas que tu changerais aussi tes propres couches ». Une manière d’aborder sans fard et avec humour un sujet passé sous silence et qui a du bien fait à beaucoup de mamans (rassurez-vous, on n’a pas systématiquement le full package des désagréments du post-partum, cela peut aussi plutôt bien se passer !). Sur les réseaux sociaux ces derniers jours, le hashtag #MonPostPartum a fait son apparition et permet déjà de libérer la parole sur cette période que vivent toutes les femmes après leur accouchement.

Vous êtes une jeune maman, saviez-vous ce qui vous attendrait dans les jours et semaines suivant votre accouchement ? Quels désagréments avez-vous eus ? Qu’est-ce qui a été le plus difficile à vivre pendant cette période ? Avez-vous demandé/eu de l’aide ? Les femmes de votre entourage – famille et amies – vous avaient-elles confié ce qu’elles avaient vécu pendant leurs suites de couches ? Votre sage-femme vous y avait-elle préparée ? Racontez-nous.