Démission d'Agnès Buzyn : «L'avenir de Paris me tient à cœur et je serai au rendez-vous», assure Agnès Buzyn en larmes...

LIVE Retrouvez avec nous la passation de pouvoir

O. G.

— 

Agnès Buzyn a laissé les clefs du ministère de la Santé à Olivier Véran lundi 17 janvier 2020.
Agnès Buzyn a laissé les clefs du ministère de la Santé à Olivier Véran lundi 17 janvier 2020. — AFP

L'ESSENTIEL

  • Benjamin Griveaux a retiré sa candidature pour les municipales à Paris vendredi, après le scandale autour d'une vidéo à caractère sexuel qui lui est attribué. 
  • A un mois du premier tour des élections, LREM a donc dû trouver rapidement un remplaçant. Dimanche soir, Agnès Buzyn, ministre de la Santé a annoncé qu'elle se lançait dans la course. 
  • C'est Olivier Véran, médecin de 39 ans qui connaît bien les dossiers santé qui va prendre sa suite. 

A LIRE AUSSI

RESUME EN VIDEO

 

15h00: Ce live est maintenant terminé...

Et nous vous remercions de l'avoir suivi avec nous

14h: Les hospitaliers en colère fustigent le mépris d'Agnès Buzyn qui quitte le navire

Trois jours après une journée de mobilisation des personnels hospitaliers pour exprimer leur attachement à l'hôpital public, le président du Collectif inter-urgences Hugo Huon a fustigé «une belle forme de mépris».

«Paris vaut bien un hôpital», a commenté le collectif inter-urgences sur son compte Facebook. «On nous enlève le commandant du navire en pleine tempête», a réagi sur LCI Patrick Pelloux, président de l'association des médecins urgentistes (Amuf).

L'Avenir des jeunes pharmaciens hospitaliers (AJPH) a twitté que «l'hôpital brûle et Agnès Buzyn regarde l'hôtel de ville».

12h03: Agnès Buzyn quitte son ministère en embrassant toute son équipe en pleurant

Elle a dit au revoir en embrassant ses proches collaborateurs, puis Olivier Véran devant le ministère, les larmes aux yeux. 

11h40: Retrouvez en vidéo les adieux d'Agnès Buzyn à son ministère

L'ex ministre, visiblement très émue, a évoqué son départ comme un «déchirement». Voici ses adieux en vidéo. 

 

10h43: Olivier Véran est nommé ministre des Solidarités et de la Santé

 

10h41: Beaucoup d'émotion dans cette passation de pouvoir

Et certains commentateurs voient dans ce «déchirement» une preuve qu'Agnès Buzyn ne se réjouit pas tellement de cette nouvelle aventure. 

10h37 : Fin de discours d’Olivier Véran qui salue l’empathie de Buzyn

« Dès à présent, je me mets à la tâche. J’espère pouvoir renforcer ce lien précieux que vous avez noué en deux ans et demi. Je me souviens m’être dit après votre passage, vous avez parlé avec votre cœur des déserts médicaux des difficultés de recrutement des médecins, de ce que nous pouvons faire et de ce qui prend du temps. Votre capacité d’empathie est un exemple. Je te remercie pour tout ce que tu as fait pour les Français, et demain pour les Parisiens, je l’espère du fond du cœur. »

10h36: «Je veux prendre soin à mon tour de ceux qui prennent soin de nous».

«Je veux prendre soin à mon tour de ceux qui prennent soin de nous». Il veut associer les soignants. Et évoque brièvement la santé environnementale. 

10h34: Sur l'hôpital public, il va lancer une enquête nationale pour consulter les soignants à l'hôpital

Alléger les tâches administratives, transparence de l'accès aux données, réforme du financement qui doit s'accélérer pour sortir du financement à l'activité. Voilà la liste de ses ambitions. Je lancerai une enquête nationale pour consulter les soignants pour tenter de saisir le sens de leur engagement et les raisons du mal-être. 

10h33: Sur la réforme des retraites

«On ne rassure pas avec des mots mais avec des actes. Par delà des véléités d'obstructions, je voudrais dire aux parlementaires que je serai à leur écoute. Je serai juste un peu plus à gauche», assure le nouveau ministre. 

10h31 : Vous succéder n’est pas une chose facile

« C’est vous qui avez incarné avec bienveillance la révision des lois de Bioéthique, fixé la feuille de route de la transformation de notre système de santé, amélioré l’accès aux soins. Vous succéder n’est pas une chose facile. »

« Comme citoyen, père de deux enfants, médecin je me suis toujours demandé comment la France peut rester un pays d’inégalités ».

10h30: Olivier Véran prend le micro

Et salue le courage d'Agnès Buzyn. «L'émotion est palpable, je la partage.»

10h25: «Tu as de la chance Olivier»

Car les équipes avec lesquelles il va travailler son très compétentes. Elle remercie ses équipes engagées «nuit et jour». 

10h23: Agnès Buzyn quitte son ministère en pleurant

«L'avenir de Paris me tient à cœur et je serai au rendez-vous», assure Agnès Buzyn en larmes... Beaucoup d'émotions pour ce «nouveau départ» et elle cite Churchill: «C'est le courage de continuer qui compte». Elle est longuement applaudie. 

10h21 : « Les défis ne manquent pas »

Agnès Buzyn veut rassurer les Français sur la situation sur le coronavirus. Elle remercie les soignants très engagés pour lutter contre ce coronavirus. Olivier Véran pourra s’appuyer sur la force des services du ministère.

Elle salue maintenant son successeur. « Ta nomination n’est en rien une surprise. nous partageons la même rigueur, exigence, convictions au service de la santé de nos concitoyens. J’ai une confiance absolue dans la façon dont tu vas servir ce ministère. »

10h20: Autre gros dossier de son successeur, le grand âge

«Je pense aussi au projet de loi de Bioéthique pour lequel je me suis tant engagé. Un grand projet de loi sur le grand âge et l'autonomie sera présenté cette année. Nous devons être à la hauteur d'un mur démographique.»

10h18: «Les défis étaient immenses, nous ne les avons pas esquivés»

Etudes de santé, plan de réinvestissement, prévention, Health data hub... Elle liste les larges dossiers qu'elle a mené. «Je suis très fière d'avoir porté la réforme du 100% santé qui donne à tous les Français l'accès au dentaire, audioprothèse, vue.»

10h16 : Agnès Buzyn très émue dit au revoir à son ministère

« C’est avec une grande émotion que je quitte le ministère des solidarités et de la Santé pour mener la campagne à Paris « très émue, la ministre parle de « déchirement » les larmes dans la voix. Elle a une pensée pour tous les soignants, « je connais leur dévouement, je voulais leur dire un mot, merci, du font du cœur, merci. »

10h15: Olivier Véran et Agnès Buzyn sont arrivés

10h13 : 200 de nos internautes avaient envoyé leurs questions sur la réforme des retraites à Olivier Véran

Rapporteur du projet de loi sur les retraites, Olivier Véran, alors député LREM, avait répondu aux questions de nos internautes sur la pénibilité, valeur du point, l’âge pivot… Voici le résumé de ses réponses par ici. 

10h07: Résumé en vidéo de la démission d'Agnès Buzyn

En attendant, retrouvez en vidéo les déclarations d'Agnès Buzyn qui expliquait dimanche soir pourquoi elle quittait son ministère pour se lancer dans la bataille parisienne. 

 

10h01: On attend Agnès Buzyn

Qui a quelques minutes de retard visiblement. La passation devait se dérouler à 10h, mais on l'attend d'ici quelques minutes. Olivier Véran, arriv" il y a un quart d'heure devait rencontrer Agnès Buzyn pour discuter avant la passation officielle. 

09h47: Olivier Véran, ancien porte-parole de l'Isni, attendu au tournant

Sur Twitter, L'InterSyndicale Nationale des Internes (ISNI), qui a rejoint la mobilisation lancée depuis mars 2019 des urgences, félicite le nouveau ministre de la Santé. Et espère un changement de cap...

 

09 h 45 : Pour Martinez, un ministre « devrait mener à bien les sujets »

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez a fait part lundi de son incompréhension face à la décision d’Agnès Buzyn de quitter le ministère de la Santé et des Solidarités, jugeant qu’un ministre « devrait mener à bien les sujets » dont il a la charge sur le plateau de LCI.

« Soit on est ministre et on a son boulot à faire, soit on fait autre chose… Mais il n’y a pas qu’elle, il y a le Premier ministre, il y a M. Darmanin », a-t-il ajouté. Justement, à la différence d’Agnès Buzyn, ni Édouard Philippe, candidat au Havre, ni le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, candidat à Tourcoing, n’ont quitté le gouvernement pour mener campagne…

09h40: Olivier Véran jeté dans le grand bain

L'examen de la très contestée réforme des retraites commence ce lundi après-midi à l'Assemblée nationale. Mais l'ancien député LREM connaît bien ce dossier: il  était rapporteur du volet organique de cette réforme, celui sur l’équilibre financier. Rappelons que 41.000 amendements ont été déposés. Pour l'heure, quinze jours de débats sont prévus, soit 84 heures, mais une 3e semaine de débat n'est pas exclue.

09h39: Olivier Véran est arrivé au ministère de la Santé

Et il se dit prêt selon BFM-TV. La passation de pouvoir est prévu pour 10h. 

09h33: Olivier Véran se dit prêt et briefé sur les dossiers

Au micro de France Bleu Isère, le nouveau ministre a assuré qu'il connaissait déjà bien un certain nombre de dossiers santé. «Tous ces dossiers, je les connais», a-t-il assuré. «Je suis préparé à exercer ces responsabilités. Il n’y aura pas de période de chauffe, comme on dit. Il y a ce coronavirus, avec la situation des patients hospitalisés en France et des patients à l’étranger, pour lesquels j’ai déjà été briefé. »

09h30 : Nous avions interviewé Olivier Véran sur le cannabis thérapeutique

Parmi les nombreux dossiers que le nouveau ministre de la santé connaît bien, il y a celui du cannabis thérapeutique. En effet, ce neurologue avait défendu la possibilité d’une expérimentation et nous expliquait en octobre 2019 pourquoi. L'interview c'est par là.

09h10 : Pourquoi Agnès Buzyn se lance dans la campagne des municipales ?

Certains s’étonnent de ce choix alors que vendredi encore, Agnès Buzyn disait sur France Inter qu’elle ne « pourrait pas » être candidate en raison de son agenda « très chargé » et du « surcroît de travail » provoqué par la crise du coronavirus.

Emmanuel Macron « n’a pas eu à la convaincre puisque c’est elle qui a fait la démarche », « elle qui a exprimé son envie de se lancer dans la bataille parisienne », a expliqué sur LCI Sibeth Ndiaye, au lendemain de la décision de l’ancienne ministre de la Santé de remplacer au pied levé Benjamin Griveaux comme candidate LREM.

9h04 : Qui est Olivier Véran ?

Médecin de 39 ans, macroniste de la première heure, connaissant très bien les dossiers santé, voici son portrait par ici. 

9h00 : La passation de pouvoir entre Buzyn et Véran est prévue à 10h

Sur proposition du Premier ministre et au terme d’un week-end d’intenses tractations, Emmanuel Macron a "mis fin" aux fonctions d’Agnès Buzyn au gouvernement et nommé le député et médecin Olivier Véran au ministère des Solidarités et de la Santé.​