Marseille : Une femme infectée par la légionellose débarquée d’une croisière dans un état grave

INFECTION Une femme de 71 ans a été débarquée d’une croisière sur le Costa Smeralda dans un état grave après avoir attrapé la légionellose

A.M.

— 

Le Costa Smeralda, où deux passagers ont été soupçonnés d'avoir contracté le coronavirus, bloquant ainsi tous les passagers à bord.
Le Costa Smeralda, où deux passagers ont été soupçonnés d'avoir contracté le coronavirus, bloquant ainsi tous les passagers à bord. — Andrew Medichini/AP/SIPA

Une suspicion de coronavirus, et maintenant un cas de légionellose. Une femme de 71 ans a été débarquée à Marseille le 2 février dernier du Costa Smeralda, un paquebot de Costa Croisière, dans un état grave avant d’être transportée à l’hôpital ​Nord, rapporte La Provence. Deux jours plus tard, les tests confirmaient une infection à la légionellose, une infection respiratoire aiguë. Selon son mari, la femme a commencé à se sentir mal sur le navire de croisière. Elle est depuis six jours dans le coma.

Ils ont d’abord pensé au coronavirus, le couple a été confiné pendant une journée à Rome, mais l’état de la femme s’est rapidement dégradé. Au point d’être hospitalisé sur le bateau, une nuit d’hospitalisation que Costa lui a facturé 750 euros, sans compter les 250 euros qu’il a du payer pour la perfusion prêtée aux pompiers. « Dès la notification du diagnostic du passager, nous avons immédiatement appliqué notre protocole d’entreprise pour mener toutes les enquêtes et analyses de risques nécessaires, y compris un échantillonnage environnemental complet, afin d’assurer le plus haut niveau de santé et de sécurité pour nos passagers et notre équipage », explique Costa Croisière dans un communiqué. L’agence régionale de santé mène également des analyses dans un hôtel d’Arles, dans lequel le couple a séjourné avant d’embarquer.