Crise à l’hôpital : Un gigantesque SOS lumineux sur la façade de l’hôpital de Créteil

MOBILISATION Les personnels de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil souhaitaient attirer l’attention sur la dégradation de leurs conditions de travail

G. N. avec R. G.-V.

— 

L'hôpital Henri-Mondor de Créteil a été étrangement illuminé mardi soir.
L'hôpital Henri-Mondor de Créteil a été étrangement illuminé mardi soir. — Jacques Witt/SIPA

C’est un cri du cœur qui se voit de loin. Mardi soir, des agents de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil ont allumé un SOS géant sur la façade. Sur 5 étages, 115 fenêtres ont été allumées pour lancer cet appel à l’aide. En novembre dernier déjà, les personnels hospitaliers du CHU de Caen avaient pris une initiative semblable.

L’objectif est d’attirer l’attention sur les conditions de travail dégradées des soignants. « Les gens souffrent à Henri-Mondor, dénonce auprès du Parisien, David Jacquelin, représentant du syndicat Sud Santé. Il n’y a aucune amélioration. Au contraire. On s’enfonce… »

Evidemment, le SOS a été vu par de nombreuses personnes qui n’ont pas hésité à réagir sur les réseaux sociaux, comme Maureen, qui affiche son « soutien total aux soignants de l’hôpital Mondor de Créteil qui expriment leur désespoir […]. L’hôpital public est sérieusement en danger. »