Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
EPIDEMIEVIDEO. Nouvelle arrivée de rapatriés de Chine à Aix-en-Provence

VIDEO. Coronavirus : Nouvelle arrivée de rapatriés de Chine à Aix-en-Provence

EPIDEMIE
Un second avion de rapatriés en provenance de Chine, évacués en raison de l’épidémie de coronavirus, a décollé pour la France
Un avion de ressortissants français évacués de Chine en raison de l'épidémie de coronavirus
Un avion de ressortissants français évacués de Chine en raison de l'épidémie de coronavirus  - Hector RETAMAL / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

L'essentiel

  • Un second avion de rapatriés européens, dont plusieurs Français, a décollé de Chine et doit atterrir ce dimanche à Istres.
  • Les ressortissants français seront placés en quarantaine à Carry-le-Rouet, où vivent déjà d’autres rapatriés, mais aussi à Aix-en-Provence.
  • Le secrétaire d’Etat Adrien Taquet se rend sur place.

Un deuxième avion de rapatriés de Chine doit arriver dimanche après-midi sur la base militaire d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône, près de Marseille. Une partie des passagers de cet avion sera accueillie à l’Ensosp (Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers), un centre proposant plus de 500 studios sur la commune d’Aix-en-Provence, où ils seront placés en confinement pour 14 jours. Les autres seront redirigés vers le centre de vacances de Carry-le-Rouet, où ont été déjà placés en quarantaine 180 ressortissants français de la région de Wuhan, a précisé la préfecture des Bouches-du-Rhône dans un communiqué de presse.

« Nous avons eu confirmation vendredi par la préfecture et l’Ensosp que nous allions accueillir ces personnes », a indiqué une porte-parole de la mairie d’Aix-en-Provence. Cette porte-parole déplorait dimanche « de ne pas avoir de réponses aux inquiétudes de la population d’Aix ». Le site de l’Ensosp est situé dans une zone rurale, à près de 10 kilomètres du centre-ville d’Aix-en-Provence. Dans un communiqué, la préfecture précise qu'Adrien Taquet, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé, va se rendre à l'Ensosp pour rencontrer les familles et le personnel mobilisé.

Plusieurs nationalités dans l’avion

Dimanche matin, de nombreux membres des forces de l’ordre étaient déjà déployés autour du site, dans l’attente de l’arrivée des rapatriés de Chine. Une partie des rapatriés de dimanche ne débarquera toutefois pas à Istres, mais en Belgique, selon une source diplomatique à Bruxelles, selon laquelle l’appareil emmènera ensuite vers l’aéroport militaire de Melsbroek des ressortissants belges et d’autres nationalités.

D’après l’agence Belga, 9 Belges, 11 Danois, 23 Néerlandais, cinq Tchèques et deux Slovaques seront débarqués à Melsbroek. Belga ajoute que ces derniers seront alors pris en charge par les autorités diplomatiques de leurs pays.

Sujets liés