Coronavirus: 42 morts et 1.200 contaminations supplémentaires en Chine... L'avion rapatriant les Français a décollé...

LIVE Suivez en direct les informations sur l'épidémie de coronavirus

O. G.

— 

Une porte de contrôle de température à l'aéroport de Pékin.
Une porte de contrôle de température à l'aéroport de Pékin. — Artyom Ivanov/TASS/Sipa USA/SIPA
  • Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale s'est alourdi à 170 morts jeudi en Chine après un bond sans précédent du nombre quotidien de décès.
  • Après les Américains et les Japonais c'est au tour des Français de partir de Wuhan, coupée du monde depuis une semaine.
  • En France, un cinquième personne, atteinte par ce coronavirus, a été hospitalisée. 

EN VIDEO

 

3h00: Ce live est terminé

Le point sur la situation et le retour des Français, c'est par ici. Bonne nuit à tous!

0h20: L'avion qui ramène les Français de Wuhan a décollé

Un avion évacuant quelque 200 Français a décollé vendredi à 7h07 locales (0h07 jeudi heure de Paris) de la ville chinoise de Wuhan (centre), épicentre de l'épidémie de pneumonie virale et coupée du monde depuis une semaine, selon des journalistes de l'AFP à bord.

L'appareil militaire envoyé par la France doit atterrir après environ 12 heures et demie de vol à Istres (sud-est), ont déclaré aux passagers des membres de la délégation officielle française présente sur place. Ils seront ensuite confinés pendant 14 jours dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, près de Marseille.

 

0h05: 42 morts et 1.200 contaminations supplémentaires en Chine en 24 heures

L'épidémie de pneumonie virale en Chine a fait 42 morts supplémentaires dans la province du Hubei (centre), ont annoncé vendredi les autorités sanitaires locales. Après ce nouveau record quotidien, le total national de l'épidémie du nouveau coronavirus apparue en décembre passe ainsi à 212 morts. L'épidémie a également fait plus de 1.200 contaminations supplémentaires au Hubei au cours des dernières 24 heures, portant le total national à 8.900 cas.

23h02 : Des habitants de Carry-le-Rouet « dans l’angoisse », indique le maire
La petite ville de Carry-le-Rouet, proche de Marseille est dans l’émoi après avoir été pour accueillir des Français rapatriés de Wuhan. Des habitants « sont dans l’angoisse me disant : "est-ce que c’est sûr qu’ils ne sont pas contaminés ?" », a expliqué le maire Jean Montagnac à l’AFP en déplorant avoir été informé par la presse du choix de sa ville pour accueillir les rapatriés de Chine durant les 14 jours de confinement obligatoires suivant leur arrivée en France.
« Si je suis tout à fait favorable à accueillir des Français qui ont besoin d’être accueillis, c’est mon devoir de maire, par contre c’est la façon dont j’ai été prévenu qui m’ennuie, j’ai appris cela par la presse… et je n’ai pas pu préparer ma population à ce genre d’arrivées », a-t-il expliqué par téléphone. Selon lui, le préfet, puis le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, se sont ensuite excusés des circonstances de l’annonce.
Le maire de cette ville de quelque 6.000 habitants située en bord de Méditerranée s’est toutefois voulu rassurant. « Je n’ai pas d’inquiétude car même s’il y avait quelqu’un qui soit contaminé et qu’on le sache pas, ils seront confinés dans un endroit inaccessible ou presque », a-t-il affirmé en faisant référence au centre de vacances choisi, autour duquel sont déjà déployées de forces de l’ordre. « Je ne suis pas inquiet, ils ne vont pas aller à Carry se balader pour aller faire les boutiques ou manger les oursins dimanche », lors des fêtes appelées « oursinades », a ajouté le maire.

22h49 : Les compagnies aériennes Virgin Atlantic et Royal Air Maroc suspendent leurs vols
La compagnie Virgin Atlantic a décidé d’interrompre sa liaison quotidienne Londres-Shanghai pendant deux semaines à partir du 2 février (le dernier appareil arrivant à Londres le 3 au matin). De son côté, Royal Air Maroc a annoncé la suspension de ses vols entre Casablanca et Pékin du 31 janvier jusqu’au 29 février. La liaison avait été inaugurée le 16 janvier.

22h36 : Fin de la quarantaine à bord du navire de croisière Costa Smeralda

 

22h27 : Après deux cas détectés, l’Italie suspend tous ses vols « de et vers » la Chine

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé ce jeudi soir les deux premiers cas de coronavirus dans le pays et la suspension de tous les vols « de et vers » la Chine, assurant que l’Italie était le premier pays européen à prendre une telle décision à « titre de précaution ».

« Comme dans d’autres pays nous avons deux cas confirmés de coronavirus. Il s’agit de deux touristes chinois arrivés depuis quelques jours », a annoncé Guiseppe Conte lors d’une conférence de presse.

20h46 : L’OMS décrète l’urgence internationale face au nouveau coronavirus

« Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles (…). Il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine », a tempéré le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

En revanche, l'OMS assure qu’il n’y a pas lieu de limiter les voyages et le commerce vers la Chine.

20h15 : Cette fois c’est sûr, il n’y a pas de cas de coronavirus à bord du bateau de croisière en Italie

Des tests complémentaires ont définitivement exclu la présence du coronavirus sur un bateau de croisière bloqué à Civitavecchia. Les passagers, bloqués par milliers depuis jeudi matin, ont été autorisés à débarquer, ont indiqué les agences italiennes.

19h19 : Un sixième cas de coronavirus diagnostiqué en France

Il s’agit d’un « médecin libéral » qui a été contaminé dans l’Hexagone par une personne ensuite rentrée en Chine, où elle a déclaré la maladie, a indiqué le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, lors d’une conférence de presse.

19h15 : Israël interdit les vols en provenance de Chine

18h44 : Une première contagion aux Etats-Unis dans l’Illinois

Il s’agit d’une femme sexagénaire, qui a voyagé à Wuhan avant de revenir à Chicago le 13 janvier, et a contaminé son mari.

« Nous savons que cela peut paraître inquiétant », a déclaré le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Robert Redfield, mais « le risque immédiat pour les Américains est faible », a-t-il insisté, en soulignant qu’il s’agissait d’une contagion entre époux. « Cela ne se répand pas largement dans la communauté, nous estimons que la population ne court pas de risque », a dit Ngozi Ezike, directrice de la santé publique de l’Illinois, où se trouve Chicago.

 

17h57 : Les passagers du Costa Smeralda toujours en attente

Selon notre source sur le bateau, «les valises des passagers italiens descendant à Civitavecchia ont été rassemblées près de la sortie du navire mais la porte reste fermée pour le moment»

Des passagers italiens du « Costa Smeralda », bloqué en Italie en raison de la suspicion de coronavirus sur le bateau ont été rassemblés et attendent qu'on les laisse débarquer.
Des passagers italiens du « Costa Smeralda », bloqué en Italie en raison de la suspicion de coronavirus sur le bateau ont été rassemblés et attendent qu'on les laisse débarquer. - A. CERVANTES/20MINUTES

 

17 h 27 : Et ça va se passer comment cette quarantaine pour les ressortissants français venus de Wuhan du côté de Marseille ?

Adrien Max, journaliste au bureau provençal de 20 Minutes, vous explique.

 

16h44 : Le FMI surveille « en temps réel » l’impact potentiel sur l’économie

Le Fonds monétaire international surveille « en temps réel » les développements du nouveau coronavirus en Chine, a indiqué son porte-parole, soulignant que l’impact sur l’économie mondiale dépendra notamment de la durée de l’épidémie. « Au FMI, nous surveillons cette situation de très près. Nous examinons les indicateurs économiques en temps réel », a expliqué Gerry Rice lors d’une conférence de presse, notant que, pour le moment, c’est la Chine qui en subissait les impacts « directs ».
 

« Si les chaînes d’approvisionnement mondiales étaient systématiquement affectées ou si les marchés financiers mondiaux étaient considérablement touchés par une incertitude croissante, alors évidemment, l’impact serait plus important », a-t-il ajouté, relevant un possible effet de contagion dans toute l’Asie. « A ce stade, nous ne sommes pas en mesure de chiffrer cela. C’est quelque chose que nous ferons en temps voulu. Pour l’heure, c’est trop prématuré ».

16h30 : Les tests préliminaires du coronavirus « négatifs » sur le Costa Smeralda

Les premiers tests conduits sur un couple chinois faisant partie des 7.000 personnes bloquées sur un navire de croisière dans le port de Civitavecchia, près de Rome, et présentant des symptômes similaires au coronavirus « paraissent négatifs », selon le ministère italien de la Santé. « Les premières vérifications paraissent donner des résultats négatifs, mais nous attendons le résultat final du test », a déclaré à l’AFP une source du ministère. La même source n’a pas pu préciser quand le résultat final du test serait connu.

 

16 h 24 : Air France, suite

Air France assurera des vols spéciaux de et vers Shanghai et Pékin avec des équipages volontaires à partir du jeudi 30 janvier afin d’assurer le vol retour de ses clients et de ses salariés, indique la direction. 

16 h 22 : MSC et Costa annulent des croisières au départ de ports chinois

15 h 43 : D’après l’agence italienne Ansa, les premiers résultats des tests sur le navire de Costa à Rome seraient négatifs

 

15 h 20 : Air France suspend ses vols vers la Chine jusqu’au 9 février

C’est la direction qui l’annonce, après avoir supprimé simplement ses vols vers Wuhan hier.

15 h 04 : Suite…

 

14 h 54 : Pour l’instant, tout va bien à bord du paquebot italien

Florence Floux, journaliste à 20 Minutes, a pu contacter un passager du français du bateau. Voici quelques extraits de son témoignage.

 

14 h 38 : Contre temps chez les Britanniques

Le gouvernement britannique espère rapatrier jeudi soir des Britanniques depuis la ville chinoise de Wuhan. Londres espérait rapatrier environ 200 Britanniques jeudi matin mais le vol a été retardé faute de feu vert des autorités chinoises. « Nous n’avons pas eu les autorisations nécessaires et nous travaillons avec les autorités chinoises pour les obtenir », a déclaré un porte-parole de Downing Street jeudi matin, expliquant que d’autres pays se trouvaient dans le même cas.

« Nous travaillons sans relâche pour s’assurer que nous identifions les Britanniques à Wuhan et pour les mettre dans un vol charter. Nous espérons maintenant être capable de le faire ce soir, mais cela dépend bien sûr de la décision du gouvernement chinois », a déclaré Dominic Raab, ministre des Affaires étrangère. L’avion doit atterrir dans une base militaire et les personnes rapatriées transférées dans un bâtiment du NHS, le service public de santé. Ils seront maintenus 14 jours en quarantaine par mesure de précaution, avait annoncé le gouvernement mercredi.

14h07 : Diffuser des fake news sur le coronavirus peut vous coûter cher

Cet homme et cette femme ont été inculpés de violation de la loi sur les crimes informatiques, passible de cinq ans de prison, pour avoir diffusé, séparément, des informations sur le nouveau coronavirus sur les réseaux sociaux.
​« Ils ont déjà avoué avoir diffusé des fake news », a ajouté le ministre thaïlandais de l’économie digitale Buddhipongse Punnakanta, évoquant un vidéoclip trompeur et une fausse information concernant un cas dans une ville balnéaire.

13h22 : Hong Kong va faire travailler ses détenus pour fabriquer des masques

Face au risque de pénurie et aux longues files d’attente devant les pharmacies, Hong Kong va avoir recours au travail des détenus pour augmenter ses stocks de masques chirurgicaux.

La quasi-totalité des Hongkongais ont d’ores et déjà opté pour le port du masque dans les transports en commun, mais aussi en plein air. La possible pénurie a suscité un nombre croissant de critiques à l’encontre des dirigeants du territoire dont la cote de popularité est au plus bas après des mois de manifestations pro-démocratie.

13 h 01 : Pas de déblocage de la situation sur le paquebot italien avant ce soir

Les échantillons des cas soupçonnés vont être analysés à l’hôpital Spallanzani de Rome, spécialisé dans les maladies infectieuses, a précisé la porte-parole de l’ASL. Les résultats devraient être connus plus tard dans la journée. Les ceux cas concernent un couple de touristes de Macao. La femme âgée de 54 ans a été « placée en isolement » dans l’infirmerie de bord ainsi que son compagnon, selon Costa.

Le couple est arrivé à Milan le 25 janvier en provenance de Hong Kong puis a embarqué à Savona (Italie), et aurait fait étape notamment à Barcelone (Espagne) et Marseille (France), selon les médias italiens. Le Costa Smeralda est arrivé jeudi matin à Civitavecchia depuis Palma de Majorque (Espagne) « pour une croisière d’une semaine en Méditerranée », selon Costa.

12 h 48 : Le défilé du Nouvel An chinois prévu dimanche à Paris « reporté »

12 h 46 : On en sait plus sur ce qu’il se passe en Italie

Environ 7.000 personnes, dont environ 6.000 passagers, sont bloqués sur un navire de croisière au port de Civitavecchia, près de Rome, en raison de deux cas suspects du nouveau coronavirus, a-t-on appris jeudi auprès des autorités sanitaires et du croisiériste Costa.

« Nous avons été alertés au petit matin par le ministère de la Santé et avons envoyé trois médecins à bord pour effectuer des prélèvements », a indiqué une porte-parole de l’ASL (centre sanitaire) de Civitavecchia. Le porte-parole de Costa Croisières s’est borné à « confirmer qu’il y a environ 6.000 passagers à bord », les autres étant des membres d’équipage.

12 h 26 : 6.000 passagers bloqués sur un navire de croisière en Italie à cause du coronavirus

10 h 41 : La Russie va fermer ses frontières avec la Chine

C’est ce qu’annonce le premier ministre du pays.

10 h 09 : La vie sociale en prend un coup

Au-delà de Wuhan, dans le reste de la Chine, où les congés du Nouvel an lunaire ont été prolongés jusqu’au 2 février, la plupart des habitants, effrayés, désertent centres commerciaux, cinémas et restaurants. La chaîne américaine de cafés Starbucks et le géant suédois de l’ameublement Ikea ont annoncé fermer la moitié de leurs commerces.

09h22: Selon France Info, un avion français a décollé ce matin à 4h de Roissy pour rapatrier des Français de Wuhan

Selon France Info, un avion A340 a décollé ce jeudi à 4 heures du matin de l'aéroport de Roissy. Il devrait revenir vers 20 heures vendredi soir, selon Aéroports de Paris, cité par nos confrères.

09h21: Un avion devant rapatrier des Britanniques n'a pas décollé

Un avion devant rapatrier des Britanniques depuis la ville chinoise de Wuhan, d'où s'est propagé le nouveau coronavirus, n'a pas décollé comme prévu jeudi, a annoncé le gouvernement britannique qui espère organiser ce retour «dès que possible».

Le gouvernement britannique espérait rapatrier environ 200 Britanniques mais, selon les médias britanniques jeudi,les autorités chinoises n'ont pas donné leur feu vert au départ.

08h25: Comment vont être pris en charge les Français rapatriés de Wuhan ?

Pour en savoir plus sur les détails de la prise en charge de ces Français, c'est par ici

08h22 : Comment va se dérouler le rapatriement des Français de Wuhan ?

Un premier avion français est parti dans la nuit de mercredi à jeudi entre 3h et 4h30 à destination de Wuhan, selon des sources concordantes.

Selon une source proche du dossier, l’avion devrait revenir vendredi avec 250 personnes mais l’aéroport d’arrivée, l’horaire et le lieu de la quarantaine de 14 jours ne sont pas encore définis et évolueront « en fonction de la situation sur place ».

Un second est prévu « plus tard dans la semaine », selon la Commission européenne. Les deux appareils pourraient rapatrier au total au moins 250 Français et plus de 100 ressortissants d’autres pays européens.

08h20: L'OMS organise une nouvelle réunion ce jeudi

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a appelé le «monde entier à agir» face au nouveau coronavirus, tiendra jeudi une réunion pour déterminer si l'épidémie «constitue une urgence de santé publique de portée internationale».

08h18: Les urgences sont-elles capables de faire face à une éventuelle épidémie en France ?

Pour retrouver notre papier sur ce sujet, c'est par ici. 

08h16: 7.700 patients en Chine continentale, davantage que pour l'épidémie du Sras

Le nombre de patients contaminés a bondi à environ 7.700 en Chine continentale (hors Hong Kong), dépassant désormais largement le nombre (5.327) de personnes infectées en 2002 et 2003 par l'épidémie du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère). Ce coronavirus avait alors fait 774 morts dans le monde, dont 349 en Chine continentale.

08h13: C'est quoi le coronavirus? Une petite vidéo pour tout comprendre

 

08h11: 170 morts en Chine, avec un bond des décès sur les 24 dernières heures

Les autorités chinoises ont fait état jeudi matin de 38 décès sur les 24 heures précédentes, soit la plus forte progression quotidienne depuis le début de l'épidémie en décembre, portant le bilan à 170 morts.

08h05 Un cinquième cas de contamination détecté en France

Un cinquième cas de contamination par le nouveau coronavirus a été détecté mercredi en France, la fille d’un touriste chinois qui reste lui-même dans un état grave, tandis qu’un premier avion devait s’envoler dans la soirée pour rapatrier 200 Français de Wuhan, la ville chinoise d’où s’est propagée l’épidémie.