Marseille : L'Etat verse une aide de 168 millions d'euros pour sauver les hôpitaux publics

SANTE Récemment épinglé dans un rapport de la chambre régionale des comptes pour sa mauvaise gestion et son déficit, l’APHM se voit verser une aide conséquente de l’Etat

Mathilde Ceilles

— 

Un bloc opératoire dans un hôpital à Marseille
Un bloc opératoire dans un hôpital à Marseille — Gerard Julien AFP

Selon un communiqué de presse du ministère de la Santé, l’Etat a validé le projet de modernisation immobilière de l’Assistance publique- hôpitaux de Marseille (APHM) et a décidé de lui accorder en échange une aide de 168 millions d’euros, qui seront majoritairement utilisés pour des travaux sur les sites de la Timone et de l’Hôpital nord.

Le troisième CHU de France, qui va de crise en crise depuis des années, est confronté à des difficultés récurrentes, sur fond d’endettement massif. En réponse avait été lancé un plan de modernisation par la direction des hôpitaux publics marseillais, pour redresser ses comptes.

Ce plan, validé par le gouvernement, comprend des projets de rénovation, de nouvelles unités de chirurgie ambulatoire, des plateaux de consultations et d’hospitalisation de jour dédiés, et surtout, la construction d’un nouveau bâtiment pour ramener la maternité de la Conception sur le campus Timone. L’Etat a décidé de financer la moitié de l’opération, qui va également bénéficier de l’aide des collectivités territoriales. L’annonce a été faite tôt dans la matinée par Yvon Berland, candidat LREM aux municipales à Marseille.