Bordeaux : L’hôpital Saint-Martin de Pessac réussit la réimplantation complète d’une main

CHIRURGIE Ce type d’intervention, la réimplantation d’une main complète après amputation, est réalisé moins d’une fois par an en France

Mickaël Bosredon

— 

L'hôpital privé Saint-Martin de Pessac
L'hôpital privé Saint-Martin de Pessac — Hôpital Saint-Martin

L'hôpital privé Saint-Martin de Pessac, dans la banlieue de Bordeaux, vient d’annoncer la réussite d'une prouesse chirurgicale : la réimplantation complète d’une main chez un patient.

Arrivé aux urgences mains de l’hôpital mardi soir, un homme de 70 ans, originaire de la Dordogne, a été immédiatement pris en charge par l’équipe du Dr Benjamin Sommier, chirurgien plasticien et chirurgien de la main, et membre de l’Institut Aquitain de la Main. « Une course contre la montre commence alors pour ce patient, amputé de la main gauche à la suite d'un accident domestique avec une scie circulaire », raconte-t-on à l’hôpital. Le patient subit une intervention longue et délicate de réimplantation microchirurgicale.

Près de 12.000 passages par an aux urgences mains

Après plusieurs heures au bloc opératoire, sa main est sauvée. Un peu plus de 48 h plus tard, le docteur Sommier estime que « le suivi postopératoire montre une bonne efficacité de la chirurgie (…) ce qui laisse présager une bonne récupération sachant que les 72 premières heures sont cruciales. »

Les cas de réimplantations chirurgicales sont relativement rares après les amputations traumatiques complètes de la main, à savoir moins d’un cas par an en France, assure-t-on à l’hôpital Saint-Martin, qui reçoit près de 12.000 passages par an aux urgences mains.