Mesdames, le sexe pendant les règles, c’est encore tabou ou pas pour vous ?

VOUS TEMOIGNEZ Si pour certaines, il n’y a aucun problème à faire l’amour pendant les règles, pour d’autres – et leur partenaire – c’est moins évident

A.B.
— 
Illustration d'un couple au lit.
Illustration d'un couple au lit. — PULSE/SIPA

Il y a celles pour qui il n’y a aucun problème, que du plaisir. Et celles pour qui c’est impossible, un tabou absolu. Encore aujourd’hui, le sexe pendant les règles est un sujet qui divise, entre quête de liberté du corps et de la sexualité, douleurs organiques ou obstacle moral.

Ainsi, pour de nombreuses femmes, la question d’avoir des rapports sexuels pendant leurs règles est un non-sujet. C’est pour elles une semaine sans sexe, notamment en raison des douleurs associées aux menstruations. Il y a parfois une forme de honte à éprouver du désir durant cette période, qui en pousse certaines à ranger leurs envies coquines au placard lorsque les Anglais débarquent. Ou un dégoût exprimé par leur partenaire à l’idée d’être « confronté » au sang des règles, période du cycle où la femme peut être considérée comme « impure ». Mais au sein de nombreux couples, les règles ne constituent pas un frein au plaisir charnel.

Mesdames, que représente le sexe durant les règles pour vous ? Les menstruations sont-elles un moment comme un autre dans votre sexualité ? Si oui, pourquoi est-il important de continuer à avoir des rapports durant cette période ? Et quel type de précautions prenez-vous ? Si ce n’est pas votre cas, pourquoi êtes-vous gênée à l’idée d’avoir des rapports sexuels lorsque votre sang coule ? Est-ce la douleur ? L’envie de faire une pause dans le sexe ? Vous a-t-on appris que c’était « sale » ? Ou est-ce votre partenaire qui n’est pas à l’aise à l’idée de faire l’amour pendant vos règles ? Racontez-nous.