Vous avez souffert de troubles du comportement alimentaire, comment vous en êtes-vous sorti ?

VOUS TEMOIGNEZ Lorsque l’on souffre de troubles du comportement alimentaire, une prise en charge globale doit être mise en place

A.B.

— 

Est-il difficile de bénéficier d'une prise en charge adaptée lorsque l'on souffre de troubles du comportement alimentaire?
Est-il difficile de bénéficier d'une prise en charge adaptée lorsque l'on souffre de troubles du comportement alimentaire? — DURAND FLORENCE/SIPA

Souffrir d'anorexie mentale, de boulimie ou encore d’hyperphagie. Lorsque l’on vit avec des troubles du comportement alimentaire (TCA), le quotidien est régi par son rapport à la nourriture, entre la peur et l’attraction intense qu’elle exerce. Si l’entourage se sent souvent impuissant, des médecins et des structures spécialisées sont disponibles pour offrir la prise en charge la plus adaptée aux patients, souvent des jeunes femmes. Mais est-il facile d’accéder à cette prise une charge pluridisciplinaire ? De trouver un accompagnement médical adapté ? Un soutien auprès d’ associations ou de personnes qui ont vécu la même chose ? Les délais pour obtenir un rendez-vous auprès d’un spécialiste sont-ils longs ? Et comment gérer ses TCA quand on vit au milieu d’un désert médical ?

Avez-vous vécu cette situation ? De quel type de TCA avez-vous souffert (anorexie mentale, boulimie, hyperphagie, etc.) ? De quelle prise en charge médicale avez-vous bénéficié, et a-t-elle été facile à obtenir ? Avez-vous trouvé du soutien auprès de vos proches, d’associations ou d’autres malades ? Combien de temps vous a-t-il fallu pour vous sortir de vos TCA ? Racontez-nous.