Nice : « Vétuste » et « inadapté », l’hôpital psychiatrique Sainte-Marie sera reconstruit dès 2021

SANTE Budgété 111 millions d’euros et intégralement financé par l’association hospitalière Sainte-Marie, le chantier devrait s’établir sur huit ans

Mathilde Frénois
— 
L'hôpital psychiatrique Sainte-Marie, à Nice
L'hôpital psychiatrique Sainte-Marie, à Nice — ANP / 20 Minutes

Des surfaces « vétustes », des locaux « inadaptés », des chambres « indignes ». Les qualificatifs ne manquent pas au maire LR de Nice Christian Estrosi pour décrire les conditions de vie, de soin et de travail au centre hospitalier Sainte-Marie de Nice. Face à l’urgence de la situation, la ville de Nice, l’ARS et la direction de l’établissement ont annoncé lundi la reconstruction de l’hôpital psychiatrique.

Les travaux devraient débuter dès 2021. Budgété 111 millions d’euros et intégralement financé par l’association hospitalière Sainte-Marie, le chantier devrait s’établir sur huit ans. « C’est un pas immense qui est fait. Nous mettons tout en œuvre pour prodiguer des soins de qualité. Il manquait des bâtiments, estime Stéphanie Durand, la directrice du centre hospitalier Sainte-Marie. Il y aura plusieurs phases : la reconstruction du service hospitalisation d’abord, la réhabilitation du bâtiment central administratif puis la démolition de l’arrière du site. Sur 60.000 m2 de bâti, on aura à terme 20.000 m2 neufs, 10.000 m2 réhabilités et 30.000 m2 démolis. »

Développement de l’ambulatoire

Actuellement, l’hôpital compte 355 lits pour prendre en charge les patients et leurs pathologies liées à la santé mentale. Dans le nouveau projet, seuls 255 lits restent. Car l’objectif est de développer l’ambulatoire. « L’ambulatoire permet une prise en charge complète extrêmement brève. Et elle permet de tout faire pour que la personne conserve son logement et son emploi », souligne Romain Alexandre, délégué départemental de l’agence régionale de santé (ARS).

« Ce projet répond aux enjeux politiques de la diminution et dépense sur la santé publique en fermant des lits pour passer au virage ambulatoire ainsi qu’aux soins de proximité, estiment les délégués syndicaux FO de Sainte-Marie. Nous craignons la suppression de l’hospitalisation aux malades de la psychiatrie qui en auraient besoin. » Le nouvel hôpital devrait être finalisé pour 2029.