Vallauris : Avec quatre malades de la dengue de plus, un « foyer localisé » identifié

MALADIE Les cinq personnes diagnostiquées habitent le même quartier de cette ville des Alpes-Maritimes

Fabien Binacchi

— 

Le moustique tigre est un vecteur de la dengue (Illustration)
Le moustique tigre est un vecteur de la dengue (Illustration) — LODI FRANCK/SIPA

Annoncé il y a une semaine, le cas de dengue autochtone détecté à Vallauris ne sera pas resté longtemps isolé. L’Agence régionale de santé (ARS) Paca fait savoir ce jeudi qu’elle a identifié un « foyer localisé » de circulation du virus.

« Quatre personnes atteintes de la dengue viennent d’être diagnostiquées dans les Alpes-Maritimes. Ce qui porte à cinq le nombre de cas autochtones de dengue dans le département. Ces personnes sont aujourd’hui guéries », indique l’organisme.

Tous les nouveaux malades diagnostiqués habitent à Vallauris, dans le même quartier que le premier cas signalé le 18 septembre, précise encore l’ARS. Et aucune d’entre elle n’ayant voyagé à l’étranger, elles ont donc contracté le virus en métropole.

« Le quartier a été démoustiqué à plusieurs reprises »

« Les mesures de démoustication et de surveillance épidémiologique ont été renforcées afin de protéger les populations. Les actions de démoustication réalisées par l’EID Méditerranée, initiées dès le 18 septembre, se poursuivent. Le quartier a été démoustiqué à plusieurs reprises », note l’agence de santé.

C’est le moustique tigre qui transmet la dengue, via des piqûres de personne à personne. Pour limiter la propagation du virus, des mesures de protection sont à prendre. D’abord, l’ARS conseille de consulter son médecin traitant en présence de symptômes (forte fièvre, douleurs musculaires et articulaires, oculaires, fatigue et maux de tête). Il faut également se protéger des piqûres et limiter la prolifération du moustique-tigre.