Tourcoing : Suspension des accouchements au CH Dron à cause de sous-effectifs

SANTE Les accouchements seront suspendus jusqu’à nouvel ordre mais le suivi de grossesse sera assuré, ainsi que les urgences gynéco obstétricales

N.G.

— 

Illustration de la main d'un bébé, ici en maternité.
Illustration de la main d'un bébé, ici en maternité. — C. Allain / 20 Minutes

Plus de naissances à Tourcoing ? Les accouchements ont été suspendus temporairement au centre hospitalier Dron à cause d’un manque d’effectifs. Cette crise a été causée par l’arrêt maladie de deux praticiens hospitaliers du service de maternité, qui ne compte qu’avec trois praticiens, là où avant ils étaient six, rapporte La Voix du Nord.

L’hôpital, où environ 1.700 accouchements sont pratiqués chaque année, est en train de contacter les futures mamans pour les prévenir et les inviter à se diriger au CHU, à l’hôpital, à Saint-Vincent à Lille ou aux centres hospitaliers de Roubaix ou Armentières. Pour le moment, le centre hospitalier tourquennois n’avance pas de date de reprise de ce service.

Les suivis de grossesse seront assurés

Les sages-femmes du service de maternité du CH Dron continueront à faire les suivis de grossesse et post-accouchement. Les urgences gynéco obstétricales seront également assurées, avec, si besoin, un transfert par ambulance vers les autres établissements hospitaliers.