Diabète : Un pancréas artificiel qui régule l’insuline dans le corps bientôt en vente en France

INNOVATION Le dispositif est constitué d’un lecteur de taux de glycémie, d’une pompe à insuline et d’une IA, tous reliés entre eux

20 Minutes avec agence

— 

Diabeloop, un système innovant pour réguler l'apport d'insuline chez les diabétiques de type 1.
Diabeloop, un système innovant pour réguler l'apport d'insuline chez les diabétiques de type 1. — Diabeloop

Un pancréas artificiel, qui permet de réguler la quantité d’insuline dans le corps, a été mis au point par la start-up française Diabeloop. Le dispositif connecté a officiellement été présenté ce mardi au Congrès européen du diabète à Barcelone, rapporte FranceInfo.

Les premiers modèles destinés aux adultes seront disponibles sous quelques mois. L’éventualité d’un remboursement par la Sécurité sociale est actuellement à l’étude.

Un appareil adapté à chaque patient

L’appareil n’est pas destiné à être implanté dans le corps comme le serait un véritable organe artificiel. Il est constitué de trois parties distinctes : un lecteur de glycémie, une pompe à insuline et un terminal disposant d’une intelligence artificielle. Toutes les cinq minutes, l’algorithme reçoit les données du lecteur, calcule la « quantité optimale d’insuline dont le patient a besoin » et lance l’injection, explique Marc Julien, codirigeant de Diabeloop.

Ce pancréas artificiel a pour particularité de « s’adapter à la physiologie de chaque patient », indique la spécialiste en IA Yousra Tourki. « L’objectif est de garder une glycémie qui soit la plus stable possible. » Les personnes souffrant de diabète de type 1 attendaient avec impatience un tel système. Les patients n’ont ainsi plus à se préoccuper de leur taux de glycémie à chaque instant.