Canicule: Angines, otites, rhinites… Quels sont les effets de la climatisation sur la santé?

CA VA CHAUFFER Alors que la canicule est de retour dans les prochains jours en France, certains risquent de subir des désagréments à cause de la clim

Delphine Bancaud

— 

Un climatiseur de voiture.
Un climatiseur de voiture. — Pixabay
  • Un nouvel épisode de fortes chaleurs est attendu dans les prochains jours dans l’Hexagone.
  • Dans les bureaux ou en voiture, nombreux sont ceux qui vont utiliser la climatisation pour ne pas trop souffrir.
  • Mais le contraste des températures et le mauvais entretien des filtres peuvent avoir des conséquences sur la santé des personnes concernées.

 

Scène récurrente de la vie de bureau en été : alors qu’il fait 35 °C dehors, certains collègues toussent ou se mouchent. La faute aux effets néfastes de la climatisation, selon eux. Et ces désagréments risquent d’être encore ressentis dans les prochains jours, alors qu’un nouvel épisode de canicule est annoncée dès lundi, avec des températures qui avoisineront les 35 °C partout dans le pays, voire 40 °C lors de pics de chaleur.

La climatisation de l’air n’est pas dangereuse en soi, mais « un contraste trop fort entre la température extérieure et intérieure peut entraîner des traumatismes sur les muqueuses », informe le Dr Jacques Battistoni, président de MG France, première organisation de généralistes. Ce qui peut entraîner certaines pathologies « comme des angines blanches ou bactériennes, des otites, des infections bronchopulmonaires », constate le Dr Luc Duquesnel, président des Généralistes-CSMF. Par ailleurs, le manque d’entretien de certains climatiseurs fait que leurs filtres sont plein de poussière et qu’ils véhiculent des allergènes, « ce qui favorise l’apparition de rhinites allergique », souligne le Dr Luc Duquesne.

Des personnes plus à risque que d’autres

Et face aux méfaits de la climatisation, nous ne sommes pas tous égaux. « Les personnes âgées, les nourrissons, les personnes asthmatiques ou souffrant de bronchites chroniques sont les plus à risque », souligne le Dr Jacques Battistoni. Mais ces affections sont faciles à soigner « avec des traitements antibiotiques ou antiallergiques », indique le Dr Luc Duquesnel.

Le mieux, pour éviter ces désagréments, est de prendre ses précautions. Tout d’abord en tentant d’échapper au choc thermique. « Quand on peut régler soi-même la température de la climatisation, il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas plus de 10 degrés d’écart entre la température extérieure et intérieure », recommande le Dr Jacques Battistoni. Si, en revanche, on passe du temps dans un bâtiment (entreprise, administration, hôpital…) climatisé où l’on ne peut pas régler la climatisation, il faut essayer de s’en protéger, recommande le Dr Luc Duquesnel : « Il faut éviter de se placer en dessous de la climatisation. Quitte, par exemple, à déplacer son bureau pour ne pas être sous l’air ».

L’air vers le haut dans la voiture

Gare aussi à la climatisation dans la voiture ou dans l’avion : « Il faut éviter d’envoyer de l’air sur soi et le diriger vers le plafond », recommande le Dr Luc Duquesnel. Et si la climatisation est installée au domicile, une révision annuelle est nécessaire pour changer les filtres. Une contrainte minime à côté de la perspective de rester cloué au lit en plein été.