L'alerte aux particules ultra fines va-t-elle changer votre mode de vie?

VOUS TEMOIGNEZ Après de nombreuses alertes sur les particules fines, l’Anses lance un nouvel avertissement. Cette fois-ci, sur les particules ultra fines

T.L

— 

Pic de pollution à Paris
Pic de pollution à Paris — BALEYDIER/SIPA

Attention, l’air ambiant pollue et se montre nocif pour votre santé. Après avoir alerté à de nombreuses reprises sur le danger que représentent les particules fines, l’Anses met en garde contre les particules ultra fines. Le carbone suie et le carbone organique sont également ciblés.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire estime que « le carbone suie, le carbone organique et les particules ultrafines (taille nanométrique) » ont des effets néfastes indéniables sur la santé ( inflammations au niveau respiratoire, problèmes cardiovasculaires, cancers, etc.). L’exposition aux particules fines entraîne, chaque année, 48.000 morts prématurées en France.

Est-ce que cette nouvelle alerte de l’Anses vous effraie ? Comptez-vous vous prémunir contre les dangers liés aux particules fines et aux particules ultra fines ? Avez-vous déjà pris des mesures pour minimiser les risques ? Comment ces éventuels changements de mode de vie se manifestent-ils ? Limitation de vos déplacements, usage plus mesuré d’encens et de bougies pourvoyeurs d’émissions toxiques, modification de votre alimentation… Témoignez en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance.