Vigilance rouge canicule: Les parents priés de garder leurs enfants à la maison

METEO Tous les événements sportifs prévus dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse sont également annulés et Marseille a annoncé la gratuité des piscines et des musées

20 Minutes avec AFP

— 

Des enfants se rafraichissent à Nice, le 26 juin 2019.
Des enfants se rafraichissent à Nice, le 26 juin 2019. — VALERY HACHE / AFP

Les préfectures et rectorats des quatre départements placés en vigilance rouge à la canicule vendredi (Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône et Vaucluse) conseillent aux parents d’élèves de garder leurs enfants à la maison ce jour-là.

« Sauf arrêté préfectoral ou municipal, les écoles restent ouvertes, néanmoins il est recommandé aux parents de ne pas envoyer leurs enfants en classe », a indiqué le préfet de région Paca Pierre Dartout jeudi soir, lors d’une conférence de presse. Il a précisé qu’aucune activité scolaire, sportive ou fête de fin d’année ne pourrait avoir lieu dans les établissements vendredi. Tous les événements sportifs prévus dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse sont d'ailleurs annulés.

« Demain c’est l’ensemble des personnes qui sont vulnérables »

Pierre Dartout a insisté vendredi sur « la situation exceptionnelle que nous vivons » et a activé un centre de crise. « Jusqu’à présent nous devions protéger les personnes les plus vulnérables, demain c’est l’ensemble des personnes, quel que soit leur état de santé, leur âge, qui sont vulnérables », a-t-il expliqué.

A Montpellier, également en vigilance rouge vendredi, la mairie a annoncé dans un communiqué la fermeture des écoles, crèches et haltes garderies à partir de 12 heures, sans service de restauration le midi. Le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Paca, Philippe de Mester, a demandé à la population d’être « prudente » : « ne pas s’exposer au soleil, être très prudent quand on se baigne pour éviter l’hydrocution ».

Les services d’urgence ne seront pas renforcés

Du côté des hôpitaux, Philippe de Mester n’a pas relevé de « tension particulière » ni de surmortalité. « Il y a quand même eu quelques accidents dramatiques de personnes imprudentes qui se sont exposées au soleil et ont été hospitalisées dans un état grave », a-t-il dit. Les services d’urgence ne seront pas renforcés mais « chacun est à son poste et nous sommes prêts », a-t-il assuré.

La mairie de Marseille a annoncé la gratuité des piscines et des musées jusqu’à la fin de l’épisode de chaleur dimanche. « Les Marseillais pourront ainsi passer quelques heures au frais et souffrir le moins possible de la canicule », a indiqué la Ville dans un communiqué.

Enfin, pour venir en aide aux SDF, les maraudes sont renforcées dès jeudi soir dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Dans le Gard, afin de protéger les personnes les plus vulnérables, le nombre de places d’hébergement d’urgence sera augmenté et les horaires des accueils de jour étendus.