Gard : Alerte rouge à la pollution à l'ozone jeudi en raison des fortes chaleurs

SANTE Le Gard est le seul département d'Occitanie à être en alerte pollution

N.B.

— 

Les arènes romaines de Nîmes, dans le Gard.
Les arènes romaines de Nîmes, dans le Gard. — Superstock / Superstock / Sipa

Les services d’Atmo Occitanie, qui mesurent la qualité de l’air dans la région, ont placé le Gard en alerte maximale, en raison d’une pollution à l’ozone.

Le phénomène devrait être à son maximum jeudi, en raison des fortes chaleurs attendues sur le département (jusqu'à 41°C jeudi et 45°C vendredi à Nîmes). Le Gard est le seul département de la région à être placé en alerte pollution.

Pas d’activités physiques pour les personnes vulnérables

« Les fortes chaleurs et le vent faible ont entraîné une augmentation progressive des concentrations d’ozone depuis le début de la semaine, indique Atmo Occitanie. Les conditions météorologiques caniculaires (…) et le trafic routier saisonnier favorisent la production photochimique d’ozone et conduisent à l’augmentation des concentrations de ce polluant dans les basses couches de l’atmosphère. »

Il est recommandé aux personnes sensibles ou vulnérables, comme les femmes enceintes, les nourrissons, les jeunes enfants, les personnes de plus de 65 ans, ou les personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires d’éviter les sorties l’après-midi, ainsi que les activités physiques et sportives.