Marseille: Une «salle de shoot» va ouvrir en 2020, en lien avec l’hôpital de la Conception

CONSOMMATION DE DROGUE Une salle de consommation à moindre risque va ouvrir dans un lieu mis à disposition par l’hôpital de la Conception à Marseille en 2020

A.M.

— 

La salle de consommation à risque moindre dit salle de shoot. Strasbourg le 7 novembre 2016.
La salle de consommation à risque moindre dit salle de shoot. Strasbourg le 7 novembre 2016. — G. Varela / 20 Minutes

Après l’échec de 2013, Marseille, deuxième ville de France, aura bien sa salle de shoot. Selon La Provence, une salle de consommation à moindre risque sera installé au sein d’une antenne de l’hôpital de la Conception en 2020. Il ne manque plus que la validation définitive du ministère de la Santé. Une victoire pour Patrick Padovani, adjoint à la santé à la mairie de Marseille, et médecin, qui milite pour l’installation de cette salle depuis 1995.

Environ 1.200 injecteurs à Marseille

Ce lieu situé dans le 5e arrondissement a été retenu pour ses facilités d’accès par transports en commun. C’est l’association Asud Mars Say Yeah, présidée par le docteur Béatrice Stambul, qui pilotera la future salle de consommation à moindre risque.

Elle estime le nombre d’injecteurs à 1.200 à Marseille. La présence de salle de shoot à Paris et à Strasbourg​ a permis de réduire ces injections dans les rues de ces villes, estime-t-elle. Du personnel médical sera présent de 13h à 21h, 7 jours/7, qui fourniront des seringues à usage unique. Un budget d’un million d’euros de l’Etat a été débloqué pour l’expérimentation, en attendant des financements plus importants.