Musique: Chanter en chœur a amélioré votre santé? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ La France compterait autour de 2,6 millions de choristes, une passion saine puisque ce loisir semble particulièrement bon pour la santé

Oihana Gabriel

— 

Chanter en choeur permet de faire baisser le stress, respirer par le ventre et augmente les défenses immunitaires.
Chanter en choeur permet de faire baisser le stress, respirer par le ventre et augmente les défenses immunitaires. — Pixabay

Passion chorale. Un sondage, réalisé en 2015 par l’association Europa Cantat, a révélé que la France comptait 2,6 millions de choristes, répartis en 65.600 chœurs. Un chiffre qui devrait encore grimper puisque les ministères de l’Education nationale et de la Culture avancent main dans la main dans le « plan chorale ». Une priorité donnée à la musique, pour que chaque élève, à l’école et au collège, puisse participer à une chorale et apprendre à chanter à l’unisson, découvrir la polyphonie, le plaisir de respirer et tenir une note par pupitre.

 

En outre, chanter en chœur se fait à tout âge, et contrairement à certains sports difficiles à pratiquer quand l’arthrose ou Parkinson s’installe, peut se pratiquer longtemps. Et est d’ailleurs particulièrement conseillé pour protéger sa santé.

 

Certaines études se penchent notamment sur les bienfaits du chant choral pour lutter contre la maladie d’Alzheimer en mémorisant des paroles ou se remémorant des airs connus. De plus, chanter le dos droit, retrouver une respiration abdominale, travailler son souffle font également partie des nombreuses bonnes habitudes indissociables du chant.

 

Moins mal au dos, plus de capacité respiratoire, plus de mémoire, moins de crises de dépression… Si vous faites partie d’un chœur et que vous en avez ressenti des bienfaits psychologiques, physiques, une amélioration globale de votre santé et que vous souhaitez partager avec nous votre histoire, vous pouvez nous envoyer votre contribution en remplissant ce questionnaire ci-dessous.