Espagne: 75 % de la résine de cannabis vendu à Madrid contiendrait des matières fécales

DROGUE Un pharmacien a consacré une année à récolter puis analyser des échantillons de résine de cannabis…

20 Minutes avec agence

— 

Une saisie de résine de cannabis. Illustration.
Une saisie de résine de cannabis. Illustration. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Une révélation inquiétante pour les consommateurs espagnols de cannabis. Un pharmacien de l’Université Complutense de Madrid (Espagne) a retrouvé des résidus de matière fécale dans 75 % des 90 échantillons de résine de cannabis qu’il a analysés, rapporte le HuffPost.

Pendant un an, Manuel Pérez Moreno a acheté et analysé des échantillons de cannabis vendus à Madrid et aux alentours. Il a mené cette étude à ses propres frais. « Je n’aurai pas pu demander une bourse pour acheter du haschisch », ironise-t-il dans les colonnes d’El Pais.

Matières fécales et champignon mortel

Selon l’étude qu’il a publiée dans la revue Forensic Science International, le cannabis vendu autour de Madrid représente « un danger pour la santé publique ». Trois quarts des échantillons analysés contenaient la bactérie e.coli en grande quantité. Traduction : le cannabis contenait des matières fécales.

Manuel Pérez Moreno pense que cette contamination est due au transport de la drogue. Celle-ci est souvent acheminée par des « mules », qui avalent des boulettes de cannabis emballées pour les ressortir dans leurs selles. D’autre part, le pharmacien a retrouvé de l’Aspergillus fungus, un champignon mortel s’il n’est pas traité, dans 10 % des échantillons.