Cancer de l’œsophage: Boire son thé ou son café très chaud augmenterait grandement les risques

ÉTUDE Boire à une température supérieure à 60 °C augmenterait le risque de 90 %

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: Une tasse de thé.
Illustration: Une tasse de thé. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Boire son café ou son thé trop chaud serait une activité pleine de dangers. La température élevée d’une boisson augmenterait le risque de cancer de l’œsophage, selon une étude franco-iranienne publiée mercredi 20 mars dans la revue International Journal of Cancer.

Ce risque était déjà connu. En 2016, l’OMS avait établi que boire à une température supérieure à 65 °C augmentait le risque de cancer de l’œsophage. Ici, les scientifiques ont poussé  leurs recherches et revu cette température à la baisse, rapporte LCI.

Des lésions dues à la chaleur

Pour cela, ils ont suivi 50.000 personnes vivant dans le Golestan (Iran) pendant dix ans et analysé les 317 nouveaux cas de cancers qui se sont déclarés. Selon les auteurs de l’étude, c’est donc à partir de 60 °C que la chaleur d’une boisson augmente les risques de tumeur. Et pas qu’un peu : consommer quotidiennement 700 ml de thé à 60 °C ou plus augmenterait le risque de 90 %.

« La chaleur causerait des lésions œsophagiennes et […] conduirait à des changements cellulaires et donc au cancer » explique Stephen Evans, coauteur de l’étude, à CNN. Avant d’ajouter, presque ironique : « Nul besoin d’attendre [ces] conclusions pour savoir que l’irritation répétée de toute surface du corps augmente votre risque de cancer. »