Vous détestez la coriandre? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Pour certaines papilles réfractaires, la coriandre, c'est juste pas possible

A.B.

— 

Pour certaines papilles réfractaires, la coriandre, c'est juste pas possible!
Pour certaines papilles réfractaires, la coriandre, c'est juste pas possible! — ivabalk / Pixabay

On la retrouve dans de nombreux plats parfumés. Impossible de concocter une chorba algérienne, une salade thaïe ou un curry indien sans elle. Elle, c’est la coriandre, cette cousine du persil d’un vert bien franc. Mais quand on parle de cette herbe fraîche à la saveur unique, le monde se divise en deux catégories, car la coriandre, il y a ceux qui adorent, et ceux qui trouvent ça franchement dégueulasse. Les goûts et les couleurs, c’est valable pour tout, mais la coriandre semble déclencher des réactions épidermiques chez ceux qui n’aiment pas ça. Et la raison serait à chercher dans leurs gènes : une mutation génétique présente chez une partie de la population modifierait la perception que l’on a de la coriandre, qui aurait alors un goût infect qui gâcherait les plats qu’elle agrémente.

>> Est-ce votre cas ? Vous détestez VRAIMENT la coriandre ? Pour vous, quel goût a-t-elle lorsque vous en mangez ? Etes-vous vigilants quand vous mangez au restaurant en vérifiant à deux fois que les plats que vous commandez n’en contiennent pas ? Demandez-vous à vos amis ou membres de votre famille de faire des plats sans coriandre ? Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un futur article. Merci d’avance.