VIDEO. Cancer : «Mes cheveux étaient très importants pour moi», elles témoignent de l'importance de mieux rembourser les perruques

VOUS TEMOIGNEZ Les perruques seront désormais mieux remboursées pour les personnes atteintes de cancer. Des lectrices de «20 Minutes» qui ont choisi de s'afficher sur les réseaux témoignent. 

N.W avec AFP

— 

La chute des cheveux est l'un des nombreux effets secondaires de la chimiothérapie.
La chute des cheveux est l'un des nombreux effets secondaires de la chimiothérapie. — Alexas_Fotos/Pixabay

« J’ai une perruque faite à 100 % de cheveux naturels qui m’a été offerte par mes proches car mes cheveux étaient très importants pour moi », témoigne Andrianna, qui a répondu à notre appel à témoignages sur les femmes atteintes d’un cancer qui portent des prothèses capillaires. Les traitements, notamment la chimiothérapie entraînant parfois la chute des cheveux.

Jusqu’à 350 euros intégralement remboursés

Une perruque apparaît alors comme un moyen de combler une absence cruellement ressentie. Mais pour certaines patientes, leur coût est trop important. Actuellement, seuls 125 euros sont remboursés par l’Assurance maladie pour l’achat d’une prothèse capillaire. Or, les perruques de qualité coûtent bien plus cher.

Bonne nouvelle, la grille tarifaire des prothèses capillaire sera revue « d’ici à la fin du premier trimestre », indique le ministère de la Santé. Les perruques dites de classe 1, jusqu’à 350 euros seront intégralement remboursées. Celles de classe 2, vendue jusqu’à 700 euros, auront un remboursement de 250 euros. Reste une inconnue, le taux de remboursement pour celles au-delà de 700 euros.

En attendant, les patientes s’affichent sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram. Un moyen parmi d’autres d’afficher sa solidarité avec les autres malades ou leur combat contre la maladie.