VIDEO. Toulouse: Les urgences du CHU saturées à cause de l’épidémie de grippe

SANTE Face à une hausse de 50 % de fréquentation de ses urgences pédiatriques, le CHU de Toulouse rappelle les bonnes pratiques en matière de syndromes grippaux…

B.C.

— 

Illustration d'une jeune femme souffrant de la grippe.
Illustration d'une jeune femme souffrant de la grippe. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Après la bronchiolite, l'épidémie de grippe et de pathologies respiratoires est à l’origine d’une thrombose aux urgences de Toulouse.

Celles pour adultes du CHU de Toulouse accueillent en ce moment plus de 350 personnes chaque jour, contre 300. Mais c’est aux urgences pédiatriques que l’affluence est la plus importante puisque la hausse de fréquentation est de 50 %.

Pour éviter de patienter des heures dans une salle où les virus sont légion, la direction du CHU a décidé de rappeler les bonnes pratiques, en particulier à quelques jours du week-end.

La région se trouve en effet en plein pic épidémique avec près de 466 cas pour 100 000 habitants, l’incidence la plus forte en France selon le réseau Sentinelles.

Pour limiter la propagation des virus, le CHU rappelle qu’il est important de se laver les mains régulièrement, de se couvrir la bouche dès que l’on tousse ou éternue, de porter un masque, quitte à devenir un pestiféré.

Le 15 en cas d’urgence vitale

Pas la peine de se ruer dans un centre commercial lorsqu’on sent qu’on ne tient pas la grande forme.

En cas de fièvre supérieure à 38 °C, doublée de courbatures, de maux de tête et d’une mauvaise toux, il faut dans un premier temps aller voir son médecin traitant.

S’il ne reçoit pas, il est possible de contacter SOS Médecins 24h/24 et 7j/7 au 05 61 33 00 00. Pour avoir un avis, la nuit, les week-ends et jours fériés, des médecins généralistes répondent sur la plateforme « 39 66 allô Docteur », joignable au 39 66.

Si la situation empire, il est alors nécessaire de contacter le SAMU au centre 15.