Tabagisme: Un million de fumeurs en moins entre 2016 et 2017 en France

CONSOMMATION C’est en Ile-de-France et dans les Pays de la Loire que l’on dénombre le plus de fumeurs…

Manon Aublanc

— 

Un jeune fumeur.
Un jeune fumeur. — BEHAR ANTHONY/SIPAUSA/SIPA

Une baisse historique. Près d’un million de Français ont arrêté de fumer entre 2016 et 2017, selon Santé publique France, qui a publié son baromètre annuel, ce mardi. Pour la première fois, l’organisme a publié des bulletins dédiés au tabac pour chaque région de France.

Un chiffre qui s’inscrit « dans un contexte fort de lutte contre le tabagisme, avec la mise en place de mesures importantes du Plan national de réduction du tabagisme (PNRT) en 2016 et d’une stratégie de prévention », détaille l’agence nationale de santé publique dans son étude.

Quatre régions au-dessus de la moyenne nationale

Les grands gagnants ? L’Ile-de-France et les Pays de la Loire où les habitants sont respectivement 21,3 % et 23 % à fumer quotidiennement, contre 26,9 %, en moyenne, sur tout le territoire. En revanche, quatre régions restent au-dessus de ce chiffre :  la région Paca (32,1 %), les Hauts-de-France (30,5 %), l’Occitanie (30,3 %) et le Grand Est (30,1 %).

Pour la première fois, l’agence de santé publique a publié des chiffres régions par régions : « Un état des lieux détaillé et actualisé avec les données disponibles les plus récentes sur les habitudes tabagiques et sur la morbidité et mortalité associées au tabac dans les régions françaises, jusqu’au niveau départemental lorsque cela était possible », explique Santé publique France.