Rhume : Plus de la moitié des parents utilisent des méthodes inutiles pour protéger leurs enfants

HYGIÈNE La vitamine C, par exemple, n’a pas d’effet prouvé dans la prévention du rhume…

20 Minutes avec agence

— 

Il n'y a pas de traitement particulier contre le rhume, la plupart des médicaments contre cette infection virale bénigne sont inefficaces.
Il n'y a pas de traitement particulier contre le rhume, la plupart des médicaments contre cette infection virale bénigne sont inefficaces. — OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

Plus de la moitié des parents s’appuient sur des croyances populaires pour protéger leurs enfants du rhume. Selon un sondage mené en octobre 2018 par un hôpital américain, 52 % des parents croient à l’efficacité d’une cure de vitamine C ou au fait d’empêcher leurs enfants de sortir quand il fait froid et humide.

Pour les auteurs de l’étude, tout cela est l’héritage d’une époque où l’on ignorait que certaines maladies sont dues à des micro-organismes. Un rhume est en effet transmis par le mucus ou la salive, qui se propage dans l’air et infecte d’autres personnes lors d’une toux ou d’un éternuement.

Quid de la vitamine C ?

Ainsi, il faut surtout appliquer des mesures drastiques d’hygiène et tenir ses enfants éloignés des personnes malades. Des mesures heureusement bien intégrées par les parents. Selon Gary Freed, pédiatre et codirecteur de l’enquête, « la plupart des parents » suivent les recommandations médicales. 99 % d’entre eux transmettent à leurs enfants des règles d’hygiène de base, comme se laver les mains et ne pas se mettre les doigts dans le nez et la bouche.

Concernant la vitamine C, 51 % des parents en donnent à leurs enfants pour prévenir le rhume. Mais aucune étude indépendante ne prouve un effet préventif. Son utilisation large est surtout due au fait que Linus Pauling, prix Nobel de chimie, affirmait dans les années 1970 qu’il s’agissait d’une méthode efficace.