Certains préservatifs masculins remboursés à 60 % par la Sécurité sociale depuis lundi

IST S’ils sont prescrits par un médecin, certains préservatifs seront partiellement pris en charge par l’Assurance maladie…

20 Minutes avec agence

— 

Des préservatifs.
Des préservatifs. — Superstock / Sipa.

Les préservatifs masculins de la marque Eden sont remboursés à hauteur de 60 % par la Sécurité sociale depuis ce lundi. Il faut cependant qu’ils aient été prescrits par un médecin ou une sage-femme pour bénéficier du remboursement.

Il s’agit d’une première en France. La mesure s’inscrit dans la Stratégie nationale de santé 2018-2022 de lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST), rapporte Le Figaro.

20 centimes le préservatif

Le nombre d’infections à Chlamydia et à gonocoque a été multiplié par trois entre 2012 et 2016, une tendance qui inquiète le gouvernement. Selon un sondage Elabe, 75 % des jeunes de 15 à 24 ans se disaient d’ailleurs prêts à utiliser davantage le préservatif masculin s’il était remboursé. Le remboursement des préservatifs permet de porter leur prix à un peu plus de 20 centimes l’unité.

« C’est une chance en plus pour certains d’y accéder », indiquait Agnès Buzyn, ministre de la Santé, fin novembre. « Car acheter une boîte… Ça a un coût pour les adolescents. » Pour le laboratoire Majorelle qui fabrique les préservatifs Eden, le dispositif, à envisager sur le long terme, permettrait de faire « d’importantes économies » en faisant baisser le nombre d’IST. Le coût actuel de prise en charge de ces maladies est de 2 milliards d’euros par an.