Perte d'appétit, perte de poids... Un collectif alerte sur les dangers de la dénutrition

PERTE DE POIDS Cette maladie silencieuse touche les personnes les plus fragiles... 

L.Br.

— 

Une personne âgée prend son repas à l'hôpital d'Argenteuil (image d'illustration).
Une personne âgée prend son repas à l'hôpital d'Argenteuil (image d'illustration). — FRED DUFOUR / AFP

C’est un mal méconnu dont souffrent deux millions de personnes. Le collectif de lutte contre la dénutrition lance ce lundi une campagne de prévention contre cette maladie invisible, relate Le Parisien.

« La dénutrition tue silencieusement ». Dans la vidéo publiée ce lundi par l’association, la voix de Marie Drucker met des mots sur ce mal qui touche les publics fragiles. La dénutrition, c’est « l’insuffisance d’apports nutritionnels par rapport aux besoins de l’organisme », explique le collectif. Elle touche les personnes âgées, les malades d’Alzheimer ou encore les enfants atteints de mucoviscidose. Avec des conséquences dramatiques : la perte d’énergie, des infections, des troubles psychiques et parfois, le décès. « La faim tue. L’absence de faim aussi », rappelle le slogan de l’association.

Dépistage bucco-dentaire régulier

La ville de Paris sera la première à rejoindre le collectif, qui présentera 15 propositions pour en finir avec cette maladie. Parmi les mesures que propose l’association, l’instauration d’un dépistage bucco-dentaire gratuit à partir de 65 ans. Le lien entre la dénutrition et la mauvaise santé des dents a été établi.

Dans les hôpitaux, l’association suggère un choix dans les plats proposés ou encore des repas plus fréquents, certains étant parfois séparés de dix heures. Le Parisien rappelle que tout le monde peut agir à son niveau : ouvrir la porte du frigo d’une personne fragile par exemple, pour vérifier s’il n’est pas vide ou vérifier son poids régulièrement.