Photo d'illustration.
Photo d'illustration. — A. GELEBART / 20 MINUTES

SANTE

Marseille: Sans feuille de soins, un généraliste des quartiers nord contraint de fermer son cabinet

La sécurité ne délivre que 200 feuilles de soins par commandes, ce qui serait insuffisant pour le public reçu par le médecin…

Pour ce généraliste, installé dans les quartiers nord de Marseille, 90 % des patients sont à la CMU ou étrangers bénéficiaires de l’aide médicale d’Etat. Autant dire que beaucoup n’ont pas de carte vitale, ce qui plonge le médecin dans une situation ubuesque, rapportée par La Provence.

Depuis plusieurs jours, le généraliste est effet obligé de fermer son cabinet. « Médecin en grève à cause de la sécurité sociale qui ne délivre que 200 feuilles de soins », est-il écrit sur la porte, à l’intention des patients qui assiègent son cabinet.

« Depuis des mois, j’ai réalisé de multiples commandes sur le site Ameli, mais les feuilles ne me parviennent qu’au compte-gouttes », témoigne ce médecin auprès de nos confrères.

Un cas jugé « ponctuel » par la Sécu

Or, sans feuille de soins, le médecin ne peut pas se faire payer. Et si le patient règle la consultation, il ne peut pas être remboursé.

Contactée par La Provence, la caisse primaire d’assurance maladie a confirmé que les commandes sont limitées à 200 feuilles de soins, mais qu’il n’y avait « aucune opposition à leur renouvellement ». Selon nos confrères, la Sécu s’est engagée à trouver une solution pour le généraliste de Marseille, dont le cas est jugé « ponctuel ».