Crèmes anti-rides: Des produits inefficaces et potentiellement dangereux, selon «60 millions de consommateurs»

CONSOMMATION Plusieurs crèmes revendiquent, à tort, leur efficacité comme protection solaire…

20 Minutes avec agence

— 

illustration de crème.
illustration de crème. — Pixabay

Les crèmes antirides seraient-elles mensongères ? C’est ce que semble indiquer une enquête de 60 millions de consommateurs dans son numéro de novembre. Le magazine a testé un panel de cosmétiques antirides et les a classés en fonction de leur composition et leur efficacité.

Le bilan est implacable : il n’y a pas de produit « miracle » et aucune des crèmes testées n’est véritablement efficace contre le vieillissement de la peau. Pire, certains produits sont soupçonnés de provoquer des allergies, voire d’être toxiques.

Présence de potentiels allergènes

En ligne de mire de l’enquête, les crèmes contenant des filtres UV. Le magazine explique qu’une protection solaire efficace doit être appliquée toutes les deux heures en grande quantité. Soit l’inverse d’une crème antirides, qu’on utilise tout au plus deux fois par jour en touches légères. Plus inquiétant, les filtres incorporés dans ces crèmes (octocrylène, dioxyde de titane) sont accusés de provoquer des allergies, voire d’être des perturbateurs endocriniens.

Le tableau s’assombrit encore avec un autre constat : les crèmes sont, le plus souvent, inefficaces. Sur les dix produits testés, trois références seulement décrochent la moyenne en la matière. Et ils doivent davantage leur victoire à l’absence d’ingrédients controversés qu’à leur véritable efficacité. En tête du classement, on trouve le Vine [Activ] de Caudalie, suivi du Nuxuriance Ultra de Nuxe.

Le Nectar of nature des Cosmétiques (groupe Carrefour) occupe la troisième marche du podium. En queue de peloton, le Q10 Plus antirides de Nivea et la crème antirides de jour de Cien (Lidl) pâtissent notamment de la présence de filtres UV. Quant à la gamme Lift de Chanel, son prix (120 euros le pot de 50 grammes) n’est pas gage de qualité : si ses ingrédients ne sont pas nocifs, ils sont aussi complètement inefficaces.