Virus du Nil: Restrictions sur les dons de sang pour les personnes ayant séjourné dans le sud de la France

PRECAUTION Ces restrictions courent jusqu'à la fin du mois de novembre, date à laquelle la saison des moustiques s'achève en France...

L.Br.

— 

Le virus du Nil occidental est transmis à l'homme par les moustiques.
Le virus du Nil occidental est transmis à l'homme par les moustiques. — E.Manewal/SUPERSTOCK/SIPA

Les habitants du sud de la France privés de don du sang. L'Etablissement français du sang (EFS) a annoncé des restrictions de dons pendant un mois pour les personnes qui vivent ou qui ont séjourné dans le sud du pays. En cause : le virus du Nil occidental, transmis à l’homme par les moustiques, très présent dans la région cette année, selon Le Parisien.

Les restrictions ont été mises en place à la mi-octobre. « Toutes les personnes ayant séjourné au moins une nuit dans les Alpes-maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Pyrénées-Orientales, mais aussi Monaco, ne peuvent pas faire de don pendant 28 jours », explique l’Etablissement français du sang (EFS).

Un virus venu d’Afrique

Le risque de transmission du virus par transfusion est faible, mais il existe. Le virus du Nil occidental (ou West Nile), transmis par le moustique Culex, provoque un syndrome grippal avec fièvre, douleur et maux de tête. Dans ses formes les plus sévères, il peut entraîner des complications neurologiques graves. Cette maladie venue d’Afrique a provoqué des épidémies sur le bassin méditerranéen ces dernières années, notamment en Grèce et en Italie.

Les restrictions de l’EFS sont maintenues jusqu’à la fin du mois de novembre, date à laquelle la saison des moustiques est considérée comme terminée, indique Le Parisien.