Ariège: La source de l'intoxication à la cantine, c'était les œufs (d'ailleurs, vérifiez vos boîtes)

SANTE Les œufs utilisés dans l’omelette sont à l’origine de l’intoxication de 36 enfants dans une cantine de Tarascon-sur-Ariège. Le producteur rappelle des lots…

H.M.
— 
Des œufs. Image d'illustration.
Des œufs. Image d'illustration. — ISOPIX/SIPA

Au menu, c’était omelette à la salmonelle. Le mystère est levé sur l’intoxication alimentaire qui a touché la cantine d’une école de Tarascon-sur-Ariège le 20 septembre dernier, et qui a conduit 36 élèves, ainsi que deux adultes, chez le médecin. « Les investigations ont permis d’orienter la recherche de la source de la contamination vers les œufs coquilles utilisés dans la fabrication des omelettes », indique la préfecture de l'Ariège.

La bactérie en cause n’a pas été retrouvée directement dans les plats témoins analysés. Mais elle a été détectée dans les « prélèvements environnementaux » effectués sur l’exploitation d’un des deux fournisseurs d’œufs, l’EURL Les Poulettes.

Petite vérification

Depuis la confirmation de ces résultats, mercredi, l’entreprise procède au rappel de toute sa production, en diffusant une information aux consommateurs sur les lieux de vente.

Vérifiez donc si vous n’en possédez pas dans votre garde-manger. Il s’agit de boîtes de 6 ou 12 œufs, ou de plaques de 30 œufs, de la marque Les Poulettes. Leur date limite de consommation est le 24 octobre 2018 et le tampon sur les coquilles est : 1 FR NAF 01.