Cannabis thérapeutique: L’agence du médicament lance une évaluation

DOULEUR Il s’agirait vraiment d’utiliser du cannabis, pas des dérivés…

R. G.-V.

— 

Attention : il ne s'agit pas de le fumer, le cannabis.
Attention : il ne s'agit pas de le fumer, le cannabis. — Libor Sojka/AP/SIPA

Le cannabis thérapeutique en France, ce n’est pas pour tout de suite. Mais l’hypothèse n’est plus si saugrenue depuis que l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a décidé de lancer une évaluation à ce sujet. C’est ce qu’a appris France Info. Il s’agit, plus précisément, de voir la pertinence d’une telle thérapeutique.

Demande aussi des médecins

Un comité, qui va commencer ses travaux en octobre et rendre un avis en décembre, va se pencher sur une utilisation directe du cannabis, pour atténuer la douleur chez les patients. Pas de médicaments dérivés, comme il en existe déjà dans la pharmacopée française : le Sativex, contre la sclérose en plaque. On ne parle pas non plus de fumer du cannabis : évidemment, c’est dangereux.

« C’est une vraie demande des patients, c’est aussi une vraie demande des médecins qui souhaitent développer cette utilisation thérapeutique du cannabis », a dit à France Info Nathalie Richard, de l’Agence du médicament.