Pauvreté: Le gouvernement veut lancer une complémentaire santé à 1 euro par jour

COUVERTURE SOCIALE Sont visées les personnes juste au dessus du seuil de revenus de la CMU-C...

R. G.-V.

— 

Une carte Vitale et une ordonnance chez un médecin. Illustration.
Une carte Vitale et une ordonnance chez un médecin. Illustration. — DURAND FLORENCE/SIPA

Le gouvernement tente de faire un geste vers les plus pauvres, alors qu’il est sous le feu des critiques de ceux qui estiment qu’il fait des cadeaux aux riches. L’exécutif veut en effet lancer une complémentaire santé à un euro par jour (ou 30 par mois) pour certaines personnes, en fonction de leurs revenus. C’est RTL qui a relevé cette information ce lundi matin.

C’est l’une des mesures qui sera présentée dans le plan pauvreté, le 13 septembre. Il s’agira, très concrètement d’une CMU (couverture médiale universelle) élargie pour celles et ceux qui gagnent un tout petit peu « trop » d’argent pour pouvoir bénéficier de la CMU-C. Soit les personnes qui touchent entre 780 et 980 euros par mois, pour une personne seule.

Des économies pour les retraités

Toujours d’après RTL, qui a fait ses calculs, l’économie pourrait être d’une cinquantaine d’euros par mois pour un couple de retraités, par exemple. Les complémentaires privées étant, pour eux, bien plus élevés pour les personnes plus jeunes.

>> A lire aussi : Soins de santé remboursés à 100%: Que va annoncer Emmanuel Macron?