Les smartphones, à l'origine d'une déformation de nos mains? C'est faux

FAKE OFF Une « étude » soutient, sans aucun fondement scientifique, que l'utilisation récurrente des smartphones entraîne la déformation de nos mains... 

Alexis Orsini

— 

Un utilisateur de smartphone.
Un utilisateur de smartphone. — Pixabay
  • Un article du site Phonandroid affirme que l'usage répété des smartphones « déforme nos mains ».
  • Il se base sur une « étude » publiée en 2016 et commandée par l'opérateur mobile britannique O2. 
  • Mais celle-ci est en fait un simple sondage sans valeur scientifique : les smartphones ne déforment nullement nos mains, comme nous l'explique un chirurgien orthopédiste...

Edit : depuis notre publication, l'article de Phonandroid n'est plus accessible sur son site d'origine. Il reste disponible en version archivée

L'usage régulier des smartphones transformerait-il en profondeur l'apparence de nos mains ? C'est ce que prétend un article de Phonandroid publié le 28 août, au titre pour le moins surprenant : « Comment les smartphones déforment nos mains ».

Le site spécialisé dans les smartphones affirme ainsi : « Une étude commandée par l’opérateur britannique O2 auprès de 2000 volontaires montre que le smartphone a déjà provoqué des changements anatomiques chez une partie de la population. Le signe d’une utilisation massive, et de plus en plus intensive qui pousse notre corps à s’adapter. »

« Les chercheurs notent : "alors qu’il a fallu des millions d’années à l’homo sapiens pour évoluer dans sa forme actuelle, il n’a fallu que 10 petites années pour que nos doigts et nos pouces commencent à changer de forme grâce à la démocratisation de l’usage du smartphone"» poursuit la publication, illustrée de la photo d'un doigt qui semble déformé. 

FAKE OFF

La « recherche » sur laquelle s'appuie l'article de Phonandroid est en fait un simple sondage réalisé auprès de 2.000 personnes et commandé par l'opérateur téléphonique britannique O2 (pour mieux vanter ses services). Les personnes interrogées ne font qu'évoquer un ressenti, comme le montrent clairement les formulations du texte. Il ne s'agit nullement d'une étude scientifique, avec un protocole précis. 

« L'étude » avance par exemple : « Les personnes affirment que le pouce de leur "main [utilisée sur l'écran du smartphone]" est en moyenne 15% plus large que celui de leur autre main, étant donné que leurs muscles ont travaillé. » 37% des personnes interrogées affirment en outre s'attendre à ce que leur corps « évolue encore » au fil du temps. 

« Aucun article médical ne rapporte ce type de fait, il s'agit clairement d'une fake news ! Il n'existe aucune preuve scientifique qu'un smartphone peut déformer la main » s'insurge Alexandre Kilinc, chirurgien orthopédiste Alexandre Kilinc.

Le spécialiste précise : « Ce qu'on peut observer, ce sont des callosités cutanées à force de frottements, semblables à celles qu'on a tous connu à l'école quand on utiisait trop son stylo. Mais ce n'est en aucun cas une déformation du corps, qui peut uniquement être provoquée par des pathologies comme de l'arthrose ou des fractures. »

« Il vaut mieux adapter la taille du smartphone à sa main »

Les postures adoptées à force d'être rivé(e) sur nos smartphones peuvent toutefois entraîner des douleurs musculaires, notamment au niveau du dos, comme l'a prouvé une étude réalisée par un chirurgien spécialisé. 

« On subit souvent des douleurs cervicales car on est penché sur son smartphone. Beaucoup de patients se plaignent de douleurs musculaires comme des tendinites ou des troubles musculosquelettiques (TMS), qui sont liés à des problèmes de posture » confirme Alexandre Kilinc. 

La photo d'illustration utilisée par Phonandroid provient pour sa part d'un tweet de 2015. Mis en ligne par le service client de l'opérateur mobile japonais NTT Docomo, il évoque les prétendus dangers attenants à la façon de tenir son smartphone.

Outre l'hypothèse d'un photomontage, cette singularité de l'auriculaire peut simplement être due à une malformation congénitale. Autre piste : « Il n'est pas exclu que ce soit un problème fréquent chez les sportifs qui utilisent des raquettes » avance Alexandre Kilinc.

Pour éviter d'éventuels désagréments musculaires causés par les smartphones, le spécialiste recommande quelques bonnes pratiques : « Il vaut mieux adapter la taille du smartphone à sa main plutôt que de suivre la mode des grands écrans non adaptés à ses mains. Sans oublier de ne pas garder la même position et de changer de posture, car c'est un instrument qui peut vite devenir hypnotisant. »