Infarctus: Vapoter tous les jours double le risque de crise cardiaque par rapport aux non-fumeurs

ÉTUDE Les fumeurs alternant entre cigarette électronique et cigarette classique auraient même jusqu’à 5 fois plus de risques cardiaques que les non-fumeurs…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une femme utilisant une cigarette électronique.
Illustration d'une femme utilisant une cigarette électronique. — LOISON VINCENT/SIPA

Fumer l’e-cigarette ne réduit pas le risque d’infarctus, bien au contraire. Une étude menée récemment par des chercheurs de l’université de Californie (États-Unis) sur 70.000 personnes vient de mettre en lumière les effets néfastes de la cigarette électronique.

Selon les résultats, publiés jeudi 23 août sur le site de l’université et relayés par Top Santé, les fumeurs d’e-cigarettes auraient deux fois plus de chance d’être victimes d’un infarctus que les non-fumeurs.

Une utilisation simultanée dangereuse

Les fumeurs qui fument à la fois la cigarette électronique et des cigarettes classiques auraient même jusqu’à cinq fois plus de risques de subir un infarctus. « Utiliser les deux produits en même temps est pire que de les utiliser séparément », martèle Stanton Glantz, auteur principal de l’étude.

Le chercheur insiste surtout sur le fait qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer. « Le risque de crise cardiaque commence à diminuer dès que vous arrêtez de fumer », rappelle-t-il. « Idem lorsque vous stoppez la cigarette électronique ».

>> A lire aussi : Cannabis : « Fumer des joints en présence d’enfants les expose à un tabagisme passif très exacerbé »

>> A lire aussi : Var: Une commune interdit (partiellement) la chicha