Santé: Qu’est-ce que la fièvre charbonneuse, qui sévit dans les Hautes-Alpes?

ANIMAUX Plus d’une vingtaine de foyers de cette maladie ont été relevés en deux mois. Les autorités sanitaires se veulent rassurantes au sujet de sa transmission à l’homme…

J.S.-M.

— 

Les autorités sanitaires ne sont pas alarmistes à propos de la fièvre charbonneuse (illustration).
Les autorités sanitaires ne sont pas alarmistes à propos de la fièvre charbonneuse (illustration). — Gutner / SIPA
  • En deux mois, la fièvre charbonneuse a tué plus de cinquante bêtes dans les Hautes-Alpes.
  • La maladie peut être dangereuse pour l’homme. Mais pour l’heure, aucun cas grave n’a été relevé dans ce département montagneux du Sud de la France.

Le mot a de quoi faire trembler. « Anthrax » en anglais, « fièvre charbonneuse » en Français. Une maladie qui tue vaches, moutons et chevaux, cet été, dans les Hautes-Alpes. Selon la préfecture, plus de 50 bêtes sont décédées depuis le mois de juin. Treize communes du département sont touchées.

La fièvre charbonneuse peut-elle se transmettre à l’homme ?

Oui. La fièvre charbonneuse peut d’abord provoquer des problèmes de peau aux personnes qui manipulent un animal « charbonneux », c’est-à-dire victime de la maladie. Les antibiotiques sont alors généralement efficaces.

Est-elle mortelle pour l’homme ?

Très rarement. Seule sa variante gastro-intestinale peut-être mortelle : dans ce cas, c’est parce que la contamination s’est faite « par inhalation », ce qui est nettement plus rare. Dans le cas des Hautes-Alpes, les autorités sanitaires se veulent rassurantes : « Aucun malade n’a été observé à ce jour dans les Hautes-Alpes », annonce le docteur Christine Ortmans, de l’Agence régionale de santé.

Comment le grand public doit-il réagir ?

Dans le calme. Les autorités diffusent des conseils simples et de bon sens :

  • ne pas toucher les animaux morts
  • ne pas cueillir les baies sauvages et les champignons dans les communes concernées par la maladie
  • ne pas boire l’eau des sources dans cette même zone
  • tenir les chiens en laisse et respecter les enclos des pâtures

Que sont les « champs maudits » ?

C’est ainsi que les habitants des Hautes-Alpes surnomment les champs dans lesquels les animaux sont contaminés. La maladie est en effet transmise par des spores qui peuvent rester inactives pendant des dizaines d’années dans le sol.

>> A lire aussi : Virus usutu transmis par le moustique, «il n'y a pas de raison de basculer dans la psychose»

>> A lire aussi : La tularémie, une zoonose qui tue les lièvres et peut contaminer les hommes

>> A lire aussi : Les chiens pourraient transmettre un virus de grippe hautement pathogène à l'homme