Etats-Unis: Après avoir été léché par un chien, un homme est amputé des quatre membres

BACTERIE Le quadragénaire a été empoisonné par la bactérie capnocytophaga canimorsus, qui peut exceptionnellement provoquer un choc septique chez l’homme…

20 Minutes avec agence

— 

Un Américain de 48 ans a dû être amputé après avoir été léché par un chien.
Un Américain de 48 ans a dû être amputé après avoir été léché par un chien. — Lenka Novotná

Un habitant du Wisconsin (Etats-Unis) a dû être amputé en urgence après avoir été léché par un chien, rapporte le Washington Post ce mardi 31 juillet. Il a été empoisonné par une bactérie présente dans la salive de l’animal. Les médecins n’ont pas eu d’autre choix de l’amputer de quatre membres pour circonscrire l’infection.

Le jour du drame, Greg Manteufel, peintre professionnel de 48 ans, avait été en contact avec huit chiens différents, dont l’un des siens. Dans la journée, il a été touché par de la fièvre et des vomissements. Le lendemain matin, sa fièvre s’est aggravée, accompagnée d’épisodes de délire. Sa femme a décidé de l’emmener à l’hôpital.

Dans un premier temps, les médecins ont tenté de le soigner en lui administrant des antibiotiques par intraveineuse, en vain. Des caillots s’étaient déjà formés, et ils bloquaient l’afflux sanguin vers les extrémités, provoquant la mort des tissus. Une semaine plus tard, Greg Manteufel avait déjà perdu l’usage de ses jambes et de ses mains. Les médecins ont décidé d’amputer les deux jambes et les deux mains pour limiter l’infection et sauver la vie de leur patient.

Un choc septique très grave

La bactérie en cause se nomme capnocytophaga canimorsus. Fréquemment présente chez les chiens, y compris en bonne santé, elle est généralement sans danger pour l’homme. Mais dans de très rares cas, elle peut empoisonner le sang et provoquer un choc septique. C’est ce qui est arrivé à Greg Manteufel.

Lorsque les médecins lui ont annoncé qu’il devrait être amputé, le quadragénaire a accueilli la nouvelle « sans négativité » et leur a demandé de « faire ce qu'[ils avaient] à faire » pour le « garder en vie ».

>> A lire aussi : Un homme amputé de la main après avoir mangé des huîtres crues

>> A lire aussi : VIDEO. Voici Karamel, le premier écureuil amputé à recevoir une prothèse