Santé: Peut-on se faire tatouer en plein été?

SANTE La très touristique ville de Saint-Malo accueille ce week-end une convention de tatouage…

Camille Allain

— 

Fanny Fine Plume. Convention du tatouage, Tattoo flash fest et Wounded  Carnivale. Strasbourg le 17 juin 2018.
Fanny Fine Plume. Convention du tatouage, Tattoo flash fest et Wounded Carnivale. Strasbourg le 17 juin 2018. — G. Varela / 20 Minutes
  • Saint-Malo accueille ce week-end une grande convention de tatouage qui devrait attirer 5.000 personnes.
  • 130 tatoueurs seront présents dans la cité corsaire.
  • Dans une ville très touristique, la convention attirera aussi des estivants de passage.
  • L’occasion de s’interroger sur la compatibilité entre le soleil, la plage, et les tatouages.
  • Il est déconseillé d’exposer un tatouage récent au soleil, au sable ou à l’eau de mer, sous peine d’infection.

Saint-Malo accueille ce week-end la troisième édition de la Corsair Tattoo Ink, une convention qui réunira 130 tatoueurs venus du monde entier. Ambitieux, les organisateurs attendent 5.000 visiteurs sur le port de la cité corsaire. Des curieux, venus voir les artistes en action, mais aussi des passionnés (et courageux), qui se feront tatouer sur place. « Certains tatoueurs invités viennent des Etats-Unis, de Belgique ou d’Allemagne. C’est une occasion rare de prendre rendez-vous avec eux », explique Kalil Moktar, tatoueur rennais à l’origine de l’événement.

Kalil Moktar et son fils Calvin, tous les deux tatoueurs à Rennes et organisateurs de la Corsair Ink Tattoo.
Kalil Moktar et son fils Calvin, tous les deux tatoueurs à Rennes et organisateurs de la Corsair Ink Tattoo. - C. Allain / 20 Minutes

Organisée en juillet dans l’un des sites touristiques les plus visités de France, la convention va aussi voir défiler quelques touristes en vacances dans le coin. Une question nous brûle les lèvres. Peut-on se faire tatouer en plein été ? « Oui, on peut le faire toute l’année, à condition de se protéger », affirme Kalil, dont le corps est évidemment bien « encré ».

« L’encre et le soleil, ils ne sont pas bons copains »

Un tatouage très récent ne devra donc pas être exposé directement au soleil, encore moins au sable ou à l’eau de mer, au risque de voir une infection de déclarer. « Si tu viens pour faire bronzette tout l’été à la plage, mieux vaut prendre rendez-vous plus tard », balaye le spécialiste. La convention restera une formidable source d’information pour affiner votre idée de dessin.

A l’entendre, même les « vieux » tatouages doivent être protégés. « Au moins avec de la crème solaire. L’encre et le soleil, ils ne sont pas bons copains ». Kalil conseille même d’hydrater la peau en fin de journée pour éviter aux couleurs de s’estomper. En revanche, une fois le tatouage cicatrisé, le sable et l’eau salée ne présentent aucun risque.

Quelques stars attendues

Créée il y a deux ans, la convention de Saint-Malo a rapidement pris de l’ampleur et trouvé son public. Trois mille personnes la première année, 4.000 la seconde, et 5.000 attendues ce week-end. « On aimait cet esprit de pirate, ça collait bien avec notre esprit», résume Kalil.

Samedi et dimanche, Saint-Malo accueillera quelques-unes des stars de la discipline, comme l’Américain Shane O’Neill, l’Anglais Bacanu Bogdan, le Français Stéphane Chaudesaigues ou l’Espagnol Alberto Escobar.

>> Vous regrettez votre tatouage ? Une start-up a peut-être la solution