Alcool: Un nouveau logo «Zéro alcool pendant la grossesse» bientôt sur toutes les bouteilles

PRÉVENTION Le message sanitaire est déjà présent sur les bouteilles de boissons alcoolisées, mais le pictogramme est souvent trop petit…

20 Minutes avec agences

— 

Une femme enceinte tenant un verre d'alcool à la main (illustration).
Une femme enceinte tenant un verre d'alcool à la main (illustration). — Rafael Ben-Ari/Chameleo/REX/SIPA

Pour mieux sensibiliser les femmes aux risques de l’alcool pendant la grossesse, le logo « Zéro alcool pendant la grossesse » va faire son apparition sur les bouteilles, si possible d’ici la fin de l’année selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

« Nous avons obtenu des alcooliers qu’il y ait un logo qui explique bien qu’on ne doit boire aucun alcool pendant la grossesse », a affirmé la ministre. « Le logo va être mis sur toutes les bouteilles. […] Nous sommes en train de travailler sur la taille et la couleur ».

Un pictogramme trop petit

Depuis le 3 octobre 2007, toutes les boissons alcoolisées doivent porter un message sanitaire préconisant l’absence de consommation d’alcool pendant la grossesse. Il peut prendre la forme d’un pictogramme représentant une femme enceinte dans un rond rouge barré, ou la phrase « La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant ».

Dans les faits, c’est le pictogramme qui est le plus souvent présent. Mais il est parfois affiché dans des dimensions très réduites. Début 2017, un projet d’agrandissement des dimensions de ce pictogramme, évoqué lors d’un comité interministériel du handicap, avait provoqué les protestations de la filière viticole.

3 % des cancers causés par l’alcoolisme

Le volet prévention du plan santé du gouvernement, dévoilé le 26 mars, prévoit d’augmenter « significativement » la taille du pictogramme « interdit aux femmes enceintes » sur les bouteilles d’alcool (vin compris). Cette mesure doit être prise « en concertation avec l’ensemble des acteurs », pour une mise en œuvre espérée en 2019.

Agnès Buzyn s’est fixée pour priorité de combattre plus fermement l’alcoolisme. Cette addiction est responsable, selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et Santé publique France, de plus de 3 % des cas de cancer chaque année. Et elle vise particulièrement les femmes enceintes.

>> A lire aussi : Espérance de vie: L'alcool et le tabac ont fait perdre 255 millions d'années de vie à l'homme en 2015

>> A lire aussi : VIDEO. Prévention: «Quatre cancers sur dix sont dus au mode de vie et peuvent être évités»