VIDEO.Toulouse: Le personnel du CHU tourne une seconde version du clip «Basique» adressée à «Manu»

SANTE Pour dénoncer les manques de moyens donnés à l’hôpital public, des salariés du CHU de Toulouse ont tourné une nouvelle version du clip Basique d’Orelsan, adressée à Emmanuel Macron…

B.C.

— 

Lors du tournage de la reprise du clip "Basique" par le personnel du CHU de Toulouse à l'appel de la CGT.
Lors du tournage de la reprise du clip "Basique" par le personnel du CHU de Toulouse à l'appel de la CGT. — CGT CHU Toulouse

Ils récidivent. Les personnels soignants et administratifs du CHU de Toulouse ont décidé d’interpeller à leur manière le Président de la République. Après la reprise une première fois du titre d'Orelsan, Basique, à l'appel de la CGT, ils viennent de livrer deux nouvelles versions, version contestataire.

Ils veulent ainsi surfer sur le buzz de leur premier opus qui a enregistré plus de 5,3 millions de vues sur les réseaux sociaux.

Mobilisation jeudi

Ils ont donc gardé le décor, celui de l’hôpital Purpan. Mais d’une trentaine de figurants, ils sont passés cette fois-ci à plus d’une centaine. Quant aux revendications, ce sont les bases, celle de la défense de l’hôpital public. Et dès le début, ils interpellent « Ca va Manu ? », à qui ils adressent un SOS.

Parce que, pour eux, c’est plutôt non. « L’ambulatoire, c’est le drive à Mc Doc, ça rapporte du pognon. Personne ne veut avoir à mourir pour des questions de putain de raison d’argent », chantent en chœur les blouses blanches. Ils appellent à la mobilisation pour la défense du service public et de la Sécurité sociale, ce jeudi, sur le site de Purpan.