Etats-Unis: Une fillette paralysée temporairement à cause d'une morsure de tique

TIQUES L’empoisonnement dû à une toxine présente dans la salive des tiques touche les animaux sauvages mais aussi les humains…

20 Minutes avec agence

— 

Une tique a provoqué la paralysie d'une fillette de cinq ans, aux Etats-Unis. (Illustration)
Une tique a provoqué la paralysie d'une fillette de cinq ans, aux Etats-Unis. (Illustration) — AP/SIPA

Kailyn, une fillette américaine de 5 ans, s’est retrouvée paralysée pendant une douzaine d’heures après avoir été mordue par une tique au niveau du cuir chevelu.

Le 6 juin dernier, en se levant de son lit à son domicile de l’Etat du Mississippi, l’enfant ne pouvait plus tenir debout, ni parler, a raconté sa mère à ABC News. En cause, la paralysie à tiques, un empoisonnement causé par les toxines présentes dans la salive de ces acariens.

« Elle continuait à tomber »

Le syndrome touche surtout les animaux sauvages et le bétail, précise le site SciencePost. Mais les humains peuvent aussi être concernés, comme le montre l’expérience de Kailyn.

« Elle s’est réveillée (…) pour se préparer à aller à l’école et dès qu’elle a posé le pied par terre, elle est tombée. Elle essayait de se relever et de marcher, mais elle continuait à tomber. J’ai pensé que ses jambes s’étaient engourdies. (…) Je lui ai brossé les cheveux pour lui faire une queue-de-cheval et j’ai vu qu’elle arrivait à peine à parler. C’est en écartant ses cheveux que j’ai vu la tique », explique la mère de la fillette.

24h maximum

Kailyn a été immédiatement conduite aux urgences où elle a subi des examens qui ont montré qu’elle était atteinte d’une paralysie à tiques. « Le pédiatre nous a dit que (la tique) avait pompé tellement (de sang) pendant la nuit qu’elle avait beaucoup grossie et rejeté une toxine », rapporte la mère de famille.

Les symptômes ne durent habituellement que de 12 à 24 heures, ce qui a d’ailleurs été le cas pour la petite Américaine. Mais sa mère entend néanmoins faire connaître au plus grand nombre la mésaventure de sa fille afin d’encourager les parents à être attentifs à d’éventuels signes de morsures de tique. Le post Facebook de Jessica Griffin montrant des photos de Kailyn à l’hôpital a été partagé près de 500.000 fois ce jeudi midi.

>> A lire aussi : Le mois de mai marque le début de la saison des tiques

>> A lire aussi : «Je valse entre les thérapies, les douleurs et la vie»... Maria raconte l'enfer de la maladie de Lyme

>> A lire aussi : Etats-Unis: Elle meurt d'une violente infection après avoir consommé des huîtres