Polynésie: Le surpoids, un fléau qui frappe de plus en plus jeune

ENQUETE SANITAIRE Près de la moitié des jeunes en Polynésie est en surpoids…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un hôpital.
Illustration d'un hôpital. — Pixabay

Une enquête alarmante. En Polynésie, 43,2 % des élèves de 13 à 17 ans sont en surpoids, dont 20 % au stade de l’obésité, 40,9 % ont déjà été ivres au moins une fois dans leur vie, et 14,4 % ont envisagé sérieusement de se suicider, selon l'enquête mondiale « The Global schoolbased student health survey » (GSHS). Cette enquête a été menée dans 32 établissements scolaires, auprès de 2.678 jeunes Polynésiens scolarisés âgés entre 13 et 17 ans, soit 1.271 garçons et 1.407 filles, du 18 janvier au 24 mars 2016.

Selon les résultats de cette enquête, une majorité des jeunes interrogés affirme consommer au moins une fois par jour des fruits, mais seulement 46,8 % en consomment plus de deux fois par jour. Ils sont 77,4 % à déclarer consommer au moins une fois par jour des légumes, mais seulement 27,7 % à en consommer au moins trois fois par jour.

L’alcool, un facteur de surpoids

Près de la moitié des sondés indiquent avoir bu au moins une boisson alcoolisée au cours des 30 derniers jours. Et 40,9 % ont déjà été ivres au moins une fois dans leur vie. Près d’un quart disent même avoir été ivres au cours des 30 dernier jours.

Ils sont également plus d’un quart à avoir déjà consommé au moins une fois dans leur vie de la drogue (marijuana-paka, ICE, cocaïne, substances inhalées, solvants). 27,1 % déclarent avoir déjà consommé du paka (marijuana), et 15,5 % déclarent en avoir consommé dans les 30 derniers jours.

Un quart (25,7 %) a consommé du tabac, au moins un jour au cours des 30 derniers jours et 65,5 % des élèves ayant déjà fumé, l’ont fait avant 14 ans.