Nord: Les pollens de graminées font leur retour et les allergies qui vont avec

SANTE Gare aux allergiques aux pollens car l’arrivée de l’été est synonyme de « rhume des foins »…

Amélie Allegret

— 

Illustration d'une allergie aux pollens.
Illustration d'une allergie aux pollens. — ISOPIX / SIPA

Alerte rouge aux pollens de graminées dans les Hauts-de-France. En effet, les conditions météorologiques estivales, marquées par un temps sec et venté, ont favorisé leur dissémination dans la région. Le risque d’allergie est très élevé, il est de 4 sur une échelle allant de 0 (risque nul) à 5 (risque très élevé).

Chaque année, l’arrivée de ce pollen provoque de nombreux désagréments chez les personnes allergiques: éternuements à répétition, nez qui coule, yeux qui piquent, soit les symptômes typiques du « rhume des foins ».

« Eviter le contact aux pollens »

Les personnes allergiques peuvent néanmoins limiter leur exposition aux pollens grâce à quelques gestes simples. Il faut, notamment, se rincer les cheveux avant de se coucher pour enlever les pollens fixés sur ces derniers, porter des lunettes de soleil ou encore  éviter de faire sécher son linge en extérieur.

L’association pour la prévention de la pollution atmosphérique (APPA) édite, chaque semaine, la «  météo pollinique » pour les personnes concernées par ce problème.