Epidémie de boutons en Lorraine à cause de chenilles processionnaires

CA GRATTE Plusieurs habitants de Moselle et Meurthe-et-Moselle, notamment des enfants, sont couverts de boutons…

A.I.

— 

Lorraine: chenilles processionnaires (Illustration)
Lorraine: chenilles processionnaires (Illustration) — M.Bosredon/20Minutes

Si avec les beaux jours, certains commencent à se plaindre des piqûres de moustiques, en Lorraine on se gratte à cause de chenilles processionnaires. Rougeur et démangeaison sont en effet à la mode. Les victimes ? Les habitants, mais surtout les enfants de Bousse, Guénange et Bertrange, en Moselle, selon le Républicain lorrain ainsi que ceux de Champenoux, en Meurthe-et-Moselle, ajoute l'Est républicain.

Dans cette dernière commune par exemple, les chenilles ont élu domicile dans le chêne situé à proximité de l’école, de la crèche et de la salle des fêtes, poursuit le quotidien lorrain. Face à l’épidémie de boutons dans les rangs de ses administrés – les chenilles processionnaires semblent être plus nombreuses cette année – le maire a pris contact avec une société de traitement. Tandis que la pharmacie est en rupture de stock de traitement pour les rougeurs.

Les chenilles processionnaires sont des insectes dont les poils sont extrêmement urticants et allergisants, dont les enfants et les animaux doivent être tenus à bonne distance.

>> A lire aussi: A Cannes, des drones pour lutter contre les chenilles processionnaires