Une intoxication à la courge peut vous faire perdre vos cheveux

WARNING Un dermatologue de l’hôpital Saint-Louis à Paris a découvert qu’une intoxication à la courge pouvait entraîner la chute des cheveux chez les hommes et les femmes…

— 

Avec les restes d'une courge, il existe plusieurs astuces pour concocter des jus ou griller des graines (photo d'illustration).
Avec les restes d'une courge, il existe plusieurs astuces pour concocter des jus ou griller des graines (photo d'illustration). — ANGOT/SIPA

Cela ressemble à une légende urbaine que raconte mamie à Noël  et pourtant… En décembre dernier, Charlène fait rôtir un butternut acheté en grande surface, rapporte Le Parisien. Au moment de le manger, la trentenaire trouve le goût amer et « bizarre ». Trente minutes plus tard, elle est prise de « maux de ventre », « crampes », « sueurs froides » et « débuts d’hallucination ». Charlène explique qu’elle a même perdu connaissance. Le lendemain, les douleurs sont passées, mais son calvaire ne fait que commencer.

Une semaine après avoir mangé le butternut, ses cheveux se mettent à tomber par poignées. Les vitamines et les corticoïdes prescrits par son médecin n’y changent rien. « Au bout d’un mois, ils partaient comme si j’avais mis de la crème dépilatoire. Quand je les lavais, j’entendais un craquement, ils cassaient à ras. J’étais affolée, paniquée », raconte-t-elle au quotidien.

Une courge spaghetti et une citrouille orange à peau verte

Charlène accuse d’abord une mousse coiffante achetée chez son coiffeur, mais c’est l’article d’un dermatologue, publié dans la revue médicale Jama, qui va lui faire faire le rapprochement. Le docteur Philippe Assouly y établit un lien entre consommation de cucurbitacées et alopécie.

« Ce sont les cas de deux femmes, dont les cheveux sont tombés massivement, comme après une chimiothérapie, qui m’ont alertée. L’une avait mangé une courge spaghetti, l’autre une citrouille orange à peau verte, explique le dermatologue de l’hôpital parisien Saint-Louis au Parisien. Très important à savoir, l’intoxication provoquant la chute de cheveux se produit avec des citrouilles, courges, courgettes qui sont particulièrement amères ». C’est sur ce détail que le spécialiste invite les consommateurs à être vigilant.

Pas de panique, ça repousse

« Toutes les courges ne rendront pas malade. C’est l’amertume qui doit alerter », précise-t-il. Une amertume qui proviendrait de cucurbitacines toxiques. Le coupable ? Un insecte pollinisateur qui transférerait sur des courges  cultivées un composé toxique présent dans les cucurbitacées sauvages. « Plus la courge est mûre, plus son taux de toxine est important et son goût amer. »

Le docteur conseille donc de goûter un morceau de cucurbitacée cru afin d’y déceler ou non de l’amertume. Si le produit est cuit, il faudra alors être attentif si le goût paraît bizarre. Le dermatologue se veut tout de même rassurant sur un point : « Les cheveux repoussent toujours. »

>> A lire aussi : VIDEO. Calvitie: Un traitement contre l'ostéoporose pourrait aider à la repousse des cheveux