Le recyclage des médicaments non utilisés en forte baisse en 2017

COLLECTE L’association Cyclamed, chargée de l’élimination des médicaments non utilisés, a constaté une baisse significative du nombre de médicaments jetés par les Français...

L.Br.

— 

Illustration de plaquettes de médicaments.
Illustration de plaquettes de médicaments. — Pexels/Pixabay

Les Français consomment de moins en moins de médicaments. Selon une étude dévoilée ce jeudi dans Le Parisien, les volumes de médicaments non utilisés récupérés par les pharmaciens seraient en baisse. Du jamais vu depuis des années.

L’association Cyclamed, chargée de l’élimination des médicaments non utilisés, a constaté une baisse significative du nombre de médicaments jetés par les Français. Dans un rapport publié ce jeudi, 11 083 tonnes de médicaments non utilisés par les ménages ont encore été collectées en 2017. C’est 801 tonnes de moins qu’en 2016, soit 6,7 %, calcule Le Parisien. La baisse s’est amorcée en 2014, mais elle était restée jusque-là très légère.

Les Français devenus raisonnables

On pourrait penser que ces bons résultats viennent d’une baisse du recyclage des médicaments par les ménages. Mais l’association estime que le volume de médicaments stockés en 2017, 63 %, reste constant par rapport à 2016. Une seule explication : les Français seraient devenus plus raisonnables dans leur consommation de médicaments, explique l’association.

Ces chiffres sont confirmés par une expérimentation sur le terrain. Une enquête réalisée auprès de 653 foyers français montre que le stock de produits détenus par les familles s’élève à 614 g en moyenne, soit 8,6 % de moins qu’en 2016. « Ces chiffres confirment la prise de conscience des Français », se félicite le président de Cyclamed Thierry Moreau Defarges auprès du Parisien.

>> A lire aussi : Comment faire le ménage dans son armoire à pharmacie?