Toulouse: Ils créent une pâte à tartiner bio... enrichie à la spiruline

ALIMENTATION Deux jeunes ingénieurs toulousains ont créé une pâte à tartiner bio enrichie en nutriments grâce à une micro-algue, la spiruline…

Beatrice Colin

— 

Christophe Sovran, l'un des deux cofondateurs de la start-up Sustn Food qui va commercialiser une pâte à tartiner à la spiruline.
Christophe Sovran, l'un des deux cofondateurs de la start-up Sustn Food qui va commercialiser une pâte à tartiner à la spiruline. — B. Colin / 20 Minutes
  • Pour valoriser les super-aliments, et en particulier la spiruline, deux jeunes Toulousains ont eu l’idée de l’intégrer à une pâte à tartiner gourmande.
  • Les premiers pots de leur pâte à tartiner Hoope seront commercialisés en juin dans des magasins de la grande distribution.
  • La pâte à tartiner Hoope fait partie des projets finalistes du concours de la Fabrique Aviva.

Véritable mine de nutriments, riche en fer, la spiruline fait partie des « superaliments » en vogue chez les adeptes d’une nutrition équilibrée. Mais côté gustatif, c’est loin d’être la panacée. Et à moins de la consommer fraîche, l’algue se présente le plus souvent sous forme desséchée, en sachet ou gélules.

Mais à partir du mois prochain, les fans de ce complément alimentaire pourront même prendre du plaisir en la dégustant. Deux jeunes Toulousains ont en effet créé une pâte à tartiner bio enrichie en spiruline baptisée Hoope. Un projet sélectionné parmi les finalistes du concours de la fabrique Aviva, qui sélectionne les meilleures innovations de l’année.

« Nous voulions créer un produit bon et qui a des bienfaits nutritionnels. Une étude clinique a démontré en effet que trois Français sur quatre avait des carences multiples, notamment en vitamine et minéraux. Or la spiruline en contient », indique Alexis Lesly-Veillard, cofondateur avec Christophe Sovran de la start-up Sustn Food, hébergée au Catalyseur, le pré-incubateur de l'université Paul-Sabatier.

Made in France et adapté aux végans

Ces deux ingénieurs agroalimentaires diplômés de l’INP-Purpan ont donc décidé de mettre à profit leur compétence pour rendre le super-aliment plus sexy pour les papilles. Plus foncée que celle de la célèbre marque italienne, leur pâte à tartiner n’en a pas non plus le goût, même si elle aussi est composée de noisettes et de deux fois plus de cacao que la recette classique.

Mais les points communs s’arrêtent là. Premièrement, Hoope est made in France. Elle est moins sucrée et ne contient ni huile de palme, ni additif ou conservateur. « Nous avions aussi envie qu’elle soit adaptée à tous les régimes alimentaires, elle est donc sans gluten, sans lactose et adaptées aux végétariens et vegans », précise Christophe Sovran.

Le pot de 210 g sera commercialisé dans plusieurs enseignes de magasin à 6,95 euros d’ici quelques jours et est en prévente sur leur site Internet. « Nous ciblons les personnes attentives à leur santé à travers leur alimentation et qui cherchent à se nourrir de manière responsable », explique Alexis Lesly-Veillard.

Et les deux jeunes entrepreneurs ne comptent pas s’arrêter en chemin. Ils veulent aussi créer un autre produit à tartiner à base de « super fruits » et de spiruline, mais aussi une gamme müesli.