«Box minceur»: 60 Millions de consommateurs met en garde contre les risques de ces régimes

ALIMENTATION La moyenne de 800 calories quotidiennes de ces box est jugée insuffisante et donc risquée par de nombreux spécialistes…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un régime Alimentaire.
Illustration d'un régime Alimentaire. — SUNSHINE INTERNATIONA/SIPA

Carences alimentaires, « effet yo-yo », prix élevé et même sérieux risques pour la santé. 60 Millions de consommateurs met en garde contre le principe de la  box minceur qui connaît un succès exponentiel. Le magazine a passé au crible le contenu de ces « rations » vantées par de nombreuses publicités.

Cinq marques passées au crible

Régime box, Kitchendiet, Dietbon… La formule séduit par sa simplicité. Il suffit de réchauffer les plats, du petit-déjeuner au dîner en passant par les collations. Les recettes sont censées être plus équilibrées et fournir un apport calorique drastiquement diminué.

Mais l’association a examiné à la loupe les produits de cinq marques. Conclusion : certes, le principe fait effectivement maigrir, mais la moyenne de 800 calories quotidiennes est insuffisante et donc risquée.

« Effet yo-yo » garanti

« On est affamé et dès que le régime s’arrête… on va remanger davantage et reprendre les kilos voire en gagner de supplémentaires », explique ainsi Patricia Chairopoulos, spécialiste de l'alimentation et journaliste à 60 millions de consommateurs. Le fameux effet « yo-yo ».

La nutritionniste Alexandra Retion, confirme : « 800 kilocalories par jour c’est trop peu. Dès que vous allez arrêter, vous avez eu tellement de privations que votre corps va se venger ». Pour ce médecin, ces box ne peuvent en aucun cas constituer une recette miracle et le seul moyen de perdre durablement ses kilos en trop demeure de « manger équilibré et de faire de l’activité physique ».

« Au niveau cardiaque, ce n’est pas anodin »

Selon l’association de consommateurs, la composition de ces repas pose également de sérieux problèmes : peu de protéines, trop de sel et des collations souvent trop sucrées. Sur le long terme, ces régimes peuvent se révéler non seulement peu efficaces mais également dangereux. « Au niveau cardiaque, ce n’est pas anodin », précise Patricia Chairoupoulos.

60 millions de consommateurs dénonce d’autre part le coût élevé de ces programmes : de 110 à 170 euros la semaine. Soit une vingtaine d’euros par jour. Ça fait cher les 800 calories…

>> A lire aussi : VIDEO. Nutrition: Manger régulièrement des pâtes pourrait aider à perdre du poids

>> A lire aussi : Digestion: Les aliments en conserve nuiraient à nos intestins